Maurin

 

Midi-Libre du 23 décembre 2013

Bilan et perspectives ml 23 12 2013 

 

 

Lattes

Correspondant
29/05/2013, 06 h 00
Une fois encore, les adhérents ont présenté des créations de qualité.
Une fois encore, les adhérents ont présenté des créations de qualité. (© D.R)

Les travaux artistiques du Foyer rural de Maurin ont été mis en valeur Chaque fin de saison voit le retour de l'exposition des travaux des ateliers artistiques du Foyer rural, à la salle des Arcades de Maurin. Cette édition 2013 n'a pas failli à ses devancières tant la qualité des œuvres présentées approche la perfection. Belle présentation d'ensemble dans les domaines des émaux, du vitrail, du raku, du fusing, de la peinture, du carton. Franck Chavet, élu l'automne dernier, a salué le travail des adhérents et la qualité des responsables de ces ateliers, avant d'évoquer le succès du dernier carnaval, le premier pour lui à la tête du foyer. Le maire, Cyril Meunier, dont c'était la treizième participation à cette exposition, s'est émerveillé devant la voiture de Gaston Lagaffe réalisé par les membres de l'atelier carton, avant de souligner la réussite du cortège avec un temps exceptionnel, un thème porteur (les personnages de BD) et une excellente participation. Petit secret dévoilé par l'équipe du foyer : le carnaval 2014 sera celui de la science-fiction. Tout un programme avec des petits hommes verts courant dans le quartier...

Catherine Boulanger, maurinoise et auteur de la pièce de théâtre "Les dieux de l'Olympe" interprète sa chanson "Pour Léo" au festival de Montauban :

http://www.networkvisio.com/n31-france/tv-catherine-boulanger-pour-leo.html?vod=6682

 

Ferrade et vide-greniers avec le Foyer rural de Maurin

Correspondant MIDI-LIBRE
23/04/2013, 06 h 00

Le Foyer rural de Maurin organie deux événements hautement festifs : une ferrade le samedi 11 mai, à la manade Félix à Aimargues et un vide-greniers à Maurin, le samedi 4 mai. Les réservations pour la ferrade du 11 mai, proposée en collaboration avec le club taurin lattois Lou Méjean Labomace, se dérouleront aujourd'hui et le mardi 30 avril, ainsi que le vendredi 3 mai, au foyer (place des Arcades). Les mêmes jours seront prises les réservations pour le vide-greniers du 4 mai, prévu place du Mail à Maurin. Condition obligatoire, résider sur la commune de Lattes (se munir d'un justificatif de domicile). Tarif d'un emplacement : 5 .

Lattes

Correspondant MIDI-LIBRE
06/04/2013, 06 h 00
Conclusion des nombreux participants : "Ne baissons pas les bras et mobilisons-nous !"
Conclusion des nombreux participants : "Ne baissons pas les bras et mobilisons-nous !" (© D.R)

Internet ou TGV : à Maurin le comité reste vigilant Sur de très nombreux dossiers, l'association reste mobilisée. Plusieurs dossiers étaient à l'ordre du jour de l'assemblée générale du comité de vigilance Lattes-Maurin (CVLM). À Maurin, il existe un problème de débit internet, dû à l'éloignement du nœud de raccordement. La propagation par ondes hertziennes, type Wimax ne donne pas satisfaction. La ténacité de l'association, auprès de la municipalité, auprès des élus par voie de presse et la signature d'une pétition (500 signatures) ont permis de débloquer la situation. Orange a appelé le CVLM pour lui signifier qu'un nouveau central téléphonique serait construit pour desservir Maurin en 2014. Une étude lancée par l'Agglomération pour maîtriser les risques d'inondation de la Mosson a été réalisée il y a plus d'un an. Malgré ses courriers, CVLM n'a pas obtenu ce dossier et a donc fait un recours auprès de la Commission d'accès aux documents administratifs. Concernant le déplacement du Forum, l'association ne s'oppose pas à un projet ancien et réclamé par les commerçants. Elle s'oppose au gigantisme de ce projet en relevant la carence des transports en commun et un concept architectural existant non respecté. Une enquête publique est en cours et permet aux Maurinois de s'exprimer sur ce dossier. Elle a lieu en mairie jusqu'au 15 avril. Le contournement ferroviaire Nîmes-Montpellier débutera fin 2013, l'association a rencontré OCVIA, le maître d'œuvre. À venir des nuisances pendant les travaux, des nuisances par le remblai de 13 m de hauteur prévu au nord de Maurin (écoulement des eaux, bruits, déstructuration du paysage). Le CVLM est présent, il appelle les riverains de Lattes-Centre, Maurin et Boirargues à se faire entendre afin que ces futurs problèmes soient correctement pris en compte. Le CVLM demande à participer au comité de suivi car s'annoncent également le doublement de l'A9 et la Ligne Nouvelle Montpellier Perpignan (projet en sommeil pour le moment faute de financement). Conclusion des nombreux participants "Ne baissons pas les bras et mobilisons-nous !" Renseignements : site : http ://comitedevigilance.free.fr et mail : comitedevigilance@free.fr. Vide-greniers de Koteba L'association humanitaire Koteba Hérault organise un vide-greniers ce matin, de 8 h à 13 h, sur les parkings des Coteaux du Languedoc au Mas de Saporta. Celui-ci est situé au sud de l'autoroute A9 entre les sorties 30 et 31 à Lattes. Inscriptions pour les vendeurs au 06 87 77 88 19.

Un film émouvant sur l'histoire des Français en Algérie

Correspondant
19/02/2013, 06 h 00
Les valises, le transistor et la poupée, maigre viatique.
Les valises, le transistor et la poupée, maigre viatique. (© D.R)

Dernièrement, les responsables du foyer rural de Maurin ont accueilli Charly Cassan et Marie Havenel pour la présentation du film La valise ou le cercueil à la salle des Arcades. Cette cinquième séance dans la commune a encore réuni plus de quatre-vingts personnes. Franck Chavet, président du foyer, a tenu à rappeler ses origines pieds-noirs et a mis en avant la qualité du film et le travail phénoménal réalisé. L'occasion également pour lui de rappeler ce devoir de mémoire sur les 132 ans de présence en Algérie. "Ce pan de l'histoire de France, cher aux harkis et aux pieds-noirs, a trop longtemps pâti de la désinformation voire de la manipulation. Ce film apporte un éclairage que beaucoup de métropolitains, les patos comme cela se disait là-bas, découvrent. L'histoire de familles déchirées et obligées, du jour au lendemain, d'abandonner leur terre, leurs morts et leur vie d'avant pour arriver en Métropole où elles ne furent pas toujours les bienvenues." En février 2012, Luc Chatel alors ministre de l'Éducation nationale avait reconnu la valeur du film et nommé son auteur chevalier des palmes académiques. Cette distinction, ajoutée à l'émotion ressentie par les personnes qui ont découvert cette période de l'histoire de France, constitue la véritable reconnaissance de ce film qui ne peut laisser indifférent. Après la projection, la discussion a pu s'engager entre les auteurs et les personnes présentes, le tout agrémenté d'anisette et d'olives, avec modération bien sûr, même si la passion est toujours présente !

Lattes Mathieu et Nicolas vont prendre le départ du 4 L Trophy

Correspondant MIDI-LIBRE
12/02/2013, 06 h 00
Les deux Maurinois très enthousiastes.
Les deux Maurinois très enthousiastes. (© D.R)

Pour Mathieu Farkas et Nicolas Souche, l'heure est aux derniers préparatifs. C'est que tout doit être fin prêt pour mardi 12 février, date à laquelle ils rejoindront les 1 300 équipages inscrits au 4 L Trophy 2013. Les deux Maurinois viennent de récupérer leur véhicule tout juste repeint par SID Carrosserie de Saint-Jean-de-Védas. Un beau vert, couleur de l'espérance, et le dossard 1 255 pour ces candidats à l'aventure et ses 6 000 km à parcourir. La préparation de ce raid sportif et humanitaire a demandé beaucoup d'efforts et de temps mais aussi de débrouillardise. La recherche des sponsors et partenaires a été laborieuse mais efficace. Le projet a plu et les garçons ont pu récupérer près de 60 % du budget prévu en aide financière, matériel et soutien divers. Leur présentation lors du marché de Noël de Lattes Loisirs et Culture est le symbole de l'intérêt manifesté par le public. Mardi 13 après-midi, ils seront à Saint-Jean-de-Luz pour les ultimes vérifications (contrôle du véhicule, visite médicale, papiers administratifs) avant la traversée de l'Espagne et l'entrée au Maroc. Bien en place dans leur coffre plein de cadeaux à remettre sur place avec l'aide de l'association humanitaire Enfants du désert. Un beau voyage en perspective et de belles images à partager au retour.

Lattes Une nouvelle entrée pour le quartier de Maurin

Correspondant MIDI-LIBRE
11/02/2013, 06 h 00
Nouvelle entrée et nouvelle signalétique en préparation à l'entrée du quartier.
Nouvelle entrée et nouvelle signalétique en préparation à l'entrée du quartier. (© D.R)

À l'entrée de Maurin, les travaux entrepris par les employés municipaux ne manquent pas d'interroger les promeneurs et les automobilistes de passage. Quelle sera la destination finale de ces amas de terre et de rochers ? Les hypothèses vont bon train et chacun de s'interroger : mur antibruit, jardin méditerranéen, levées de terre pour empêcher tout envahissement estival de Fromiga, amélioration de la signalétique dans un quartier qui en manque singulièrement… C'est a priori cette dernière destination qui est retenue. Coup double quand même car il sera désormais bien difficile, pour les itinérants du voyage, de s'y garer. À l'entrée de Port-Ariane, les services techniques avaient déjà réalisé quelque chose d'abouti sur l'avenue de l'Agau pour mieux signaler le quartier. Bis repetita donc à Maurin où les travaux se poursuivent en régie. C'est vrai qu'avec trois programmes immobiliers lancés sur l'avenue du Montpellieret dite 'Paysagère' (au moins 230 logements) et ceux annoncés aux Serres (150), les visiteurs ne vont pas manquer dans un quartier qui a toujours voulu préserver son identité. Ici, c'est Maurin !

À la découverte des différents sports

Correspondant
09/02/2013, 06 h 00
L'initiation au patinage à roulettes est au programme.
L'initiation au patinage à roulettes est au programme. (© D.R)

Cette année encore, l'équipe du foyer rural de Maurin organise un stage découverte qui se déroulera durant les vacances scolaires, du lundi 25 février au vendredi 1er mars. Au programme : hip-hop, patinage à roulettes, taekwondo, tennis de table. Les inscriptions seront prises lors de la permanence organisée au foyer rural, lundi 11 février, de 18 h à 19 h 30. Attention, le nombre de places est limité. Se munir d'un justificatif de domicile, d'un certificat médical et d'un moyen de règlement (60 les cinq jours ; possibilité d'apporter son repas pour le midi). Pour plus de renseignements, on contacte Laurent Veyrunes au 06 85 76 95 94 ou le foyer rural au 04 67 27 77 21 et par courriel à foyerrural.maurin@wanadoo.fr et sur le site foyer-rural-maurin

À la découverte des différents sports

Correspondant MIDI-LIBRE
09/02/2013, 06 h 00
L'initiation au patinage à roulettes est au programme.
L'initiation au patinage à roulettes est au programme. (© D.R)

Cette année encore, l'équipe du foyer rural de Maurin organise un stage découverte qui se déroulera durant les vacances scolaires, du lundi 25 février au vendredi 1er mars. Au programme : hip-hop, patinage à roulettes, taekwondo, tennis de table. Les inscriptions seront prises lors de la permanence organisée au foyer rural, lundi 11 février, de 18 h à 19 h 30. Attention, le nombre de places est limité. Se munir d'un justificatif de domicile, d'un certificat médical et d'un moyen de règlement (60 les cinq jours ; possibilité d'apporter son repas pour le midi). Pour plus de renseignements, on contacte Laurent Veyrunes au 06 85 76 95 94 ou le foyer rural au 04 67 27 77 21 et par courriel à foyerrural.maurin@wanadoo.fr et sur le site foyer-rural-maurin

Lattes Conseil : feu vert à Maurin, orange pour les déchets

Correspondant MIDI-LIBRE
05/02/2013, 06 h 00
Près de 63 % d'avis favorables de la population pour le projet 1 du Forum à Maurin.
Près de 63 % d'avis favorables de la population pour le projet 1 du Forum à Maurin. (© D.R)

Durant cette première séance du conseil municipal de l'année, c'est surtout le bilan de la concertation de la deuxième révision simplifiée du Plu relative au Forum de Maurin qui a motivé les interventions. Une fois encore, on a surtout entendu le maire, Cyril Meunier, très fier de la procédure mise en place avec un taux de participation de 43,18 % et 62,95 % d'avis favorables au projet 1, celui porté par l'équipe municipale. Sur le registre mis à la disposition du public lors de l'enquête, vngt-cinq personnes ont formulé au moins une observation. Quatre d'entre elles regrettent la densification apportée par ce projet (hauteur et Cos) ainsi que l'absence de logements sociaux. Deux autres préconisent un Cos de 0,80 et demandent que les immeubles soient ramenés à R + 3 pour être plus en harmonie avec le reste du quartier. Enfin, treize observations sont favorables au projet et mettent en avant le dynamisme qui sera apporté au quartier par le déplacement des commerces et l'ajout de nouveaux services. Le public apprécie, en outre, la modernité apportée par ce projet au quartier et se félicite d'avoir pu participer au choix esthétique du programme par l'intermédiaire du vote organisé par la collectivité. Sept commerçants ont exprimé leur soutien au projet. Bernard Banuls (groupe non-inscrits) ne conteste pas le choix des Maurinois, mais constate qu'il y a risque de confusion dans les esprits avec cette série d'enquêtes publiques encadrant la consultation populaire. L'élu d'opposition liste alors les problèmes propres au quartier qui ne s'amélioreront pas avec une densification du secteur. Pression de l'eau, faible débit internet, augmentation du trafic urbain, réduction des espaces verts sont avancés et donneront lieu à une réponse du maire. Le projet sera soumis une nouvelle fois à enquête publique. Le rapport d'activités 2011 de la communauté d'agglomération de Montpellier, qui sera consultable en mairie de Lattes, a donné lieu à des explications. Rien n'est arrêté sur le contrat de la régie de l'eau, le renouvellement est à l'étude. Au sujet des déchets ménagers, Cyril Meunier évoque une nouvelle piste envisagée part l'Agglo : remplacer l'un des deux ramassages de la poubelle grise par une deuxième collecte du bac orange. Quand on constate le faible intérêt manifesté par les Lattois pour cette troisième poubelle, on se demande si une nouvelle consultation ne serait pas utile avant tout "passage à l'orange" précipité.

Lattes La Boule maurinoise fête ses rois de la pétanque et annonce son programme

Correspondant Midi-Libre
03/02/2013, 06 h 00
Belle ambiance chez les boulistes à l'heure du partage des galettes.
Belle ambiance chez les boulistes à l'heure du partage des galettes. (© D.R)

Pour les boulistes maurinois, l'entrée dans la nouvelle année est toujours l'occasion de sacrifier à la tradition en partageant galettes et royaumes. Lucien Gauvin ayant combiné l'événement avec un concours réunissant 45 joueurs. Il y avait grand monde en fin de journée au club-house. Cyril Meunier, maire de Lattes, présent lui aussi, a félicité le club pour son dynamisme - on dépasse les cent membres - et son implication dans la vie communale. À l'abri, il y faisait bien plus chaud pour écouter le président présenter le programme prévu pour la saison à venir. La Boule maurinoise participera au challenge de l'Amitié, aux éliminatoires de secteur dans les différentes catégories en lice, à la coupe de France et au championnat des clubs où elle engagera deux équipes. De son côté, le club organisera trois concours fédéraux dont un au jeu provençal. Comme chaque année, les pétanqueurs maurinois lanceront deux concours ouverts à tous les Lattois lors de la fête du quartier en juin. À côté de l'aspect purement sportif, on n'oubliera pas les bons moments de convivialité avec un déjeuner, une brasucade suivie d'une paella, et le méchoui de fin de saison. Une sortie en Cerdagne avec balade à bord du petit train jaune est encore dans les cartons mais les membres du bureau y travaillent. Placée sous d'excellents auspices, cette année 2013 devrait s'avérer très heureuse pour les couleurs maurinoises. Petit retour à la réalité : le renouvellement des licences est en cours au tarif de 30 . Cinéma Samedi 9 février, à 17 h, à la salle des Arcades du foyer rural à Maurin, projection du film La valise ou le cercueil, de Charly Cassan et Marie Havenel. Un film poignant qui aborde l'histoire de la France en Algérie de 1830 à 1962, les difficultés, la création des routes et des chemins de fer, les joies, les peines... "Un travail et un devoir de mémoire, bien plus qu'un simple produit culturel. Une œuvre historique, une œuvre pour tout le monde, une leçon de vie et d'espoir d'abnégation et de courage", comme l'avait qualifié Christophe Cauquil, principal du collège Brassens lors de la remise des palmes académiques à Charly Cassan. À voir ou à revoir, pour

La belle performance des U11 (II) maurinois

Correspondant MIDI-LIBRE
11/12/2012, 06 h 00
Bonne humeur pour les U 11 (II) maurinois
Bonne humeur pour les U 11 (II) maurinois (© D.R)

Depuis le début de saison, les U11 (II) maurinois ne font pas beaucoup parler d'eux, mais cela ne les empêche pas d'enchaîner les bonnes performances depuis quelques semaines. En constante progression, tant dans le domaine technique que sur le plan collectif, les jeunes protégés de Tiffanie Aparisi, Christophe Large et Faouzi Skhiry voient leurs efforts enfin récompensés. Ainsi, samedi, après avoir perdu leur première rencontre, lors du plateau organisé à Courtoujours, les coéquipiers de Léo Pigois et Christophe Martin se sont ensuite magnifiquement repris pour s'imposer 3 à 1, sous l'impulsion d'Hugo Leborgne et Rowena Rubio et grâce à l'efficacité du buteur Younes El Boughlamy. Les U13 (I) ont renoué avec la victoire en s'imposant dans la douleur 2 à 1 face à Basses-Cévennes. Renforcés par Julien Cavailles et Tristan Caudron, les partenaires de Vincent Navarro effectuent ainsi une belle remontée au classement et se maintiendront logiquement en niveau I du championnat. En coupe de la ligue, les U19 n'ont pu opposer que leur courage face à une équipe de Nîmes-Castanet plus solide et surtout plus efficace. Le score final de 7 à 2 reflète la différence de niveau entre les deux équipes. Mercredi, l'heure sera à la fête au club-house avec le traditionnel goûter de Noël, proposé à 16 h à l'ensemble des joueurs de l'école de football.

Lattes

Départ de Maurin dimanche 9 décembre, à 14 h, en VTT.
06h00

Cette année encore les Lattois seront nombreux à participer au Téléthon avec la ferme intention de battre des records. Des chiffres d'abord, ceux d'un programme varié faisant la preuve d'un engagement sans faille. Après plusieurs réunions préparatoires, le comité d'organisation est en mesure...

Lattes Lattes Les Maurinois choisiront le style du nouveau Forum

Correspondant MIDI-LIBRE
24/11/2012, 06 h 00
Tout un secteur appelé à changer.
Tout un secteur appelé à changer. (© D.R)

Lors de la dernière séance de conseil municipal, les débats ont porté sur deux sujets d'importance, la révision du Plu concernant l'aménagement urbain de l'avenue du Montpelliéret à Maurin et les orientations budgétaires pour l'exercice 2013. Bien qu'ayant reçu un avis favorable du commissaire enquêteur, le projet dit du nouveau Forum de Maurin a été revu suite aux nombreuses observations émises par les habitants. Une démarche démocratique comme le souligne Cyril Meunier qui ne renie pas les motifs d'intérêt général que présente ce projet qui comporte : - la redynamisation de l'offre de services commerciaux de proximité dans le quartier de Maurin avec le déplacement des commerces du Forum, en accueillant un supermarché de moyenne surface et en offrant un stationnement adapté (177 places sont prévues) ; - la création d'une offre de services (résidence seniors et jeunes) qui n'est pas présente actuellement dans la commune répondrait à la nécessité d'une mixité intergénérationnelle. Requalification urbaine le long d'un axe structurant du quartier de Maurin : l'avenue du Montpelliéret ; - la réalisation de salles communales en remplacement du bâtiment qui accueille une partie des activités du foyer rural de Maurin. C'est donc un projet revu à la baisse qui est proposé au vote des élus. Le Cos (coefficient d'occupation au sol) passe de 2 à 1,5. La hauteur des immeubles passe de 25 à 17 m avec des R + 4 au lieu des R + 5, soit un étage de moins. Le nombre de logements passe de 185 à 161, par contre le nombre de places de stationnement augmente de 275 à 284. Diminution également de la superficie utilisée par la moyenne surface commerciale. L'attachement des Maurinois à l'urbanisme de leur quartier est reconnu. Ils auront à choisir et à voter pour l'un des deux projets présentés par l'architecte, l'un au goût et au style du jour, un autre plus dans le style maurinois, pour peu qu'il existe ! Compte tenu de la nature du projet, la concertation reste ouverte. Une réunion publique sera organisée en mairie et un registre y sera mis à la disposition du public. Le groupe des non inscrits s'abstiendra (3 voix) non sans avoir fait remarquer l'absence de logements sociaux dans ce projet. (Suite dans une prochaine édition). Au fil des dossiers Conventions à passer pour le théâtre Jacques-Cœur Une avec l'association Enfance et solidarité pour le spectacle "Opéra de quat'sous" le 29 novembre. Une autre avec le Comité départemental olympique et sportif pour l'organisation des "Flammes de l'avenir" le 22 janvier 2013. Une dernière avec Lattes Loisirs et Culture dans le cadre du fonctionnement de l'école de musique pour l'audition des classes d'instruments les 15, 16 et 23 février 2013. (A suivre...) Tout un secteur appelé à changer.

Lattes Contes et châtaignes, ingrédients d'une bonne veillée familiale

Correspondant MIDI-LIBRE
17/11/2012, 06 h 00
Une veillée autour des marrons et du vin primeur.
Une veillée autour des marrons et du vin primeur. (© D.R)

Chaque saison a ses désagréments, il pleuvait très fort vendredi soir sur Maurin. Pourtant l'automne offre également bien des plaisirs, entre autres celui de marier châtaignes grillées et vin primeur, comme le veut une tradition maintenant bien établie au foyer rural. Il fallait bien quelques contes pour lancer cette veillée familiale, ce fut parfait avec une assistance attentive, grands et petits se laissant emporter dans ce merveilleux monde celte par les deux intervenants, Yves le conteur et Sébastien le musicien. La lutte est rude entre Helle, la sorcière, et Robin, gamin facétieux usant avec bonheur d'objets magiques, couteau à manche de frêne, clochette argentée, branche de chêne et feu follet, cadeaux du roi des elfes. C'est ensuite l'histoire d'un conteur à court d'idées, un comble, mais là aussi tout se termine bien et en musique en plus avec harpe africaine et guitare. Place à d'autres musiques, celles de l'Écosse, dimanche 18 novembre à 18 h avec un baleti organisé par l'association Homéopathie pour tous, à la salle des Arcades de Maurin. Contact : Cie La part d'Éole, tél. 06 74 74 04 66. Calamité agricole Le 10 octobre, le Comité national de gestion des risques en agriculture a reconnu le caractère de calamité agricole pour les dommages subis par les agriculteurs de la commune de Lattes suite au gel du 1er au 13 février 2012. Le formulaire de demande d'indemnisation est disponible en mairie, il est téléchargeable sur le site de la DDTM de l'Hérault : http ://www.herault.equipement-agriculture.gouv.fr/ La date de limite de dépôt des dossiers à la DDTM est fixée au 21 novembre. Billetterie pour Chanson Plus Bifluorée Mardi 20 novembre de 14 h à 18 h, aura lieu une vente exceptionnelle de places pour le spectacle du groupe Chanson Plus Bifluorée prévu au théâtre Jacques-Cœur de Lattes, les samedi 1er décembre à 20 h 30, et dimanche 2 à 15 h. Entrée : plein tarif 27 € et 17 € pour les étudiants, demandeurs d'emploi et moins de 16 ans. Théâtre Jacques-Cœur, Port-Ariane à Lattes, 105 avenue Léonard-de-Vinci. Tél. 04 99 52 95 00. Tram Ligne 3, terminus Lattes centre. Une veillée autour des marrons et du vin primeur.

Lattes Lattes Deux Maurinois engagés sur la 16e édition du 4L Trophy

Correspondant  MIDI-LIBRE
17/11/2012, 06 h 00
et Nicolas.
et Nicolas. ((à droite))

Inséparables depuis leur plus jeune âge, Nicolas Souche et Mathieu Farkas, ces deux frères de lait, la maman du premier était la nounou du deuxième, ont tout connu ensemble. La maternelle des Genêts et l'école de la Castelle à Maurin puis le collège et le lycée à Lattes. Étudiants aujourd'hui, ils vivent encore chez leurs parents. Nicolas étudie au CFAI de Maurin en BTS informatique et Mathieu est en 3e année de médecine à Montpellier-Nîmes et en BTS SIO (Service information aux organisations). Les voici décidés à quitter un temps le giron familial et à voir le monde en se lançant dans l'aventure du 4L Trophy édition 2013. Une belle aventure faite d'amitié et de partage basée sur différentes épreuves de franchissement et d'orientation avec comme seuls outils de navigation : une boussole, un road book et une carte ! L'affaire n'est pourtant pas simple car les garçons ne sont pas riches. C'est ainsi qu'ils ont créé leur association Banc de sable pour susciter les partenariats et récolter des aides. L'achat de la voiture, une 4 L Renault datant de 1986, a nécessité de casser les tirelires et il reste tant de choses à faire pour renforcer le véhicule. Bien sûr quelques soutiens sont acquis (Allmédia, Soccerstar, Label com, Chaveroche, Koteba) et toute proposition sera étudiée. Pour cette 16e édition, le départ est prévu de St Jean de Luz, le 14 février 2013. Direction le Maroc via l'Espagne. Un périple de 6 000 km doublé d'une action humanitaire puisque chaque 4L acheminera une cinquantaine de kg de fournitures scolaires et de matériel médical à distribuer auprès des populations rencontrées. Cette fois, le compte à rebours est lancé. Les deux jeunes Maurinois se prennent déjà à rêver aux bancs de sable qu'ils rencontreront lors de leur prochaine escapade. Rien à voir cette fois avec les bacs à sable du quartier, lieux de leurs premières aventures communes. Mathieu Farkas, 06 19 80 02 86, 6 rue des Sarcelles à Maurin, maracas34@gmail.com Nicolas Souche, 06 23 21 01 64, 15 rue des Courlis à Maurin, nicolas.jsouche@gmail.com Mathieu et Nicolas.

Lattes Franck Chavet prend les rênes du Foyer rural

Correspondant  MIDI-LIBRE
08/11/2012, 06 h 00
Franck Chavet, le nouveau président.
Franck Chavet, le nouveau président. (© D.R)

Trésorier depuis sept ans, vous accédez à la présidence du foyer…

En effet, je succède à Claude qui a exercé ce mandat sans faillir pendant douze ans. Son départ est soudain, même s'il avait été plus ou moins annoncé. Mais, c'est une décision qui lui appartient et que l'on peut comprendre après tant d'années au service du Foyer rural.

Quel est le poids de l'association ?

Le Foyer rural de Maurin, c'est un budget de 170 000 , 766 adhérents, 8 salariés et autant de prestataires pour animer 37 activités différentes. Ce sont aussi et surtout de nombreux bénévoles qui œuvrent pour que l'ensemble fonctionne. Nous n'avons aucun salarié sur les travaux administratifs, moteurs de la structure. C'est une entreprise dans laquelle le recrutement se fait sur la volonté de faire et de s'investir de façon altruiste. Ensuite, chacun trouve sa place.

Il a son identité au cœur d'un quartier qui a son histoire ?

L'association occupe une place particulière puisque sa naissance en 1965 a été concomitante à celle de Maurin. Le Foyer rural a toujours été le moteur de l'animation. Cet état d'esprit doit être entretenu.

Comment allez-vous gérer cette nouvelle charge de travail ?

Le travail à fournir pour la tenue de la trésorerie était déjà très lourd ! Tout est question d'organisation et de partage des missions. C'est tout l'intérêt de la composition de ce nouveau conseil d'administration. Il rassemble des retraités dynamiques, des actifs de tous horizons, des personnes aux centres d'intérêts variés et ce qui les unit, c'est le souhait de poursuivre l'œuvre de ceux qui ont créé le foyer. Le bénévolat, cela se travaille.

Le conseil d'administration se féminise, une raison ?

C'est vrai ! Ce n'est pas seulement un problème d'arithmétique mais bien une volonté pour certaines de s'investir davantage et j'en suis très satisfait. Le bureau ne comportait aucune femme, il y en aura trois, cela va changer la donne.

Le changement dans la continuité ?

J'ai effectivement posé la question d'un changement dans la continuité pour vite trancher en faveur d'une continuité dans le changement ! C'est un clin d'œil, bien sûr, mais aussi un souhait : celui de ne pas être statique, d'éviter de s'installer dans un confort rassurant. Il me paraît important de provoquer l'émergence d'idées, avec une équipe remaniée et du sang neuf.

Des souhaits pour votre mandat ?

La dimension économique doit quelquefois s'effacer au profit du plus grand nombre. C'est le principe mutualiste que je souhaite promouvoir et qui permet une péréquation entre les activités déficitaires et celles plus nombreuses mais bénéficiaires. Une fois que tout le monde sera au boulot, je pourrai me reposer…

Lattes Faire la fête aux sorcières, c'est pas sorcier !

Correspondant  MIDI-LIBRE
02/11/2012, 06 h 00
Petites sorcières et grand magicien réunis par le foyer rural de Maurin.
Petites sorcières et grand magicien réunis par le foyer rural de Maurin. (© D.R)

Au foyer rural de Maurin, faire la fête des sorcières n'a rien de sorcier ! La recette se transmet de président en président et les ingrédients sont bien connus. Des parents complices, une salle des Arcades qui passe à l'orange et à l'animation, Sylab, le magicien bien connu des petits Maurinois. Un multirécidiviste présent tous les ans à Maurin, spécialiste des ballons de baudruche et de la poudre de perlimpinpin, grand distributeur de carambars. Les consignes données, le spectacle pouvait commencer à la grande joie des petits et des grands, plus de 150 adultes présents. Une réussite pour cette première soirée proposée par la nouvelle équipe de bénévoles autour de Franck Chavet. Un président heureux et content d'annoncer les prochaines réjouissances de ce dernier trimestre. Rendez-vous avec la soirée contes, châtaignes et vin nouveau vendredi 9 novembre à 20 h 15. Dimanche 18 novembre à partir de 18 h, baleti avec un groupe de musique écossaise au profit de l'association Homéopathie pour tous. Théâtre, dimanche 2 décembre à 18 h, avec On n'a rien inventé de la Compagnie des 10 manches. Il sera alors temps de participer à Chantons pour le Téléthon vendredi 7 décembre avec concert de l'ensemble vocal puis karaoké au profit du Téléthon. Principe, pour chaque chanson interprétée, le foyer verse 5 à l'AFM. Dimanche 9 décembre : Pédalons pour le Téléthon, balade à vélo pour tous les âges. Participation : 5 également pour la lutte contre la mucoviscidose et les maladies orphelines. Un programme reprenant les objectifs des responsables du foyer, proposer chaque mois une animation aux habitants du quartier. On ne change pas les bonnes habitudes, foi de sorcière.

À Maurin, le Som fait encore rêver les nostalgiques

Correspondant
27/10/2012, 06 h 00
Aubert égalise de la tête dans le derby Som-Nîmes.
Aubert égalise de la tête dans le derby Som-Nîmes. (© D.R)

Séquence souvenirs mercredi dernier, chez Serge Aubert, bien connu à Maurin où il réside depuis 1976. Souvenirs et émotion quand Jean-Marc Simonetti et Guy Vache, autres respectables Maurinois, sont venus offrir à leur aîné un exemplaire du Allez Som de Roger Rabier, un livre relatant 50 ans de football montpelliérain de 1914 à 1970. C'est que Serge Aubert a fait partie de la belle aventure du Stade Olympique de Montpellier (Som) en qualité de joueur, un arrière droit emblématique que Jean-Marc et Guy, alors minots, encourageaient au parc des sports du Pont-Juvénal à Montpellier. Un stade en centre-ville qui fut remplacé par l'actuel Polygone. Originaire de Dombasle-sur-Meurthe, Serge Aubert, aujourd'hui 78 ans, avait fait ses classes à Nancy où il était devenu professionnel dès l'âge de 20 ans. C'est à Montpellier qu'il allait vivre ses meilleures années de footballeur. Selon Roger Rabier : "Aubert est un solide défenseur, efficace et d'une grande régularité. Il apportera pendant une dizaine d'années un concours particulièrement bénéfique au Som." Jean-Marc et Guy se souviennent même que Raymond Kopa, le célèbre joueur rémois, craignait le marquage à la culotte exercé par Serge et changeait d'aile pour le fuir. Serge, compagnon de route d'un trio magique, composé par Hervé Mirouze, l'entraîneur "qui savait lier la sauce". Bourrier, le Gangeois, infatigable travailleur, Bonnel, le cerveau, et Van Sam, le réalisateur. Le temps a passé, Serge Aubert s'est ensuite tourné vers le football corporatif pourvoyeur d'emplois. L'AS Boucherie avec un poste aux abattoirs de Montpellier puis au sein de l'équipe de Midi Libre Sports avec un emploi au journal. Sportif dans l'âme, le Maurinois consacre maintenant son temps au vélo et à la pétanque à la Boule maurinoise. Le ballon rond est rangé au rayon des souvenirs comme toutes ces photos du temps d'avant, celui d'une période de rêve, celui d'une jeunesse passée.

 

Une nouvelle équipe au Foyer rural de Maurin

Correspondant
21/10/2012, 06 h 00
Ambiance détendue pour l'AG du foyer.
Ambiance détendue pour l'AG du foyer. (© D.R)

Vendredi dernier, la salle des Piliers a fait le plein pour l'assemblée générale du Foyer rural de Maurin. Une assemblée particulière car marquée par l'absence de Claude Bouygues, président démissionnaire après douze ans à la tête de l'institution. Yves Delor, vice-président, a accueilli les participants avant de rappeler le rôle tenu par Claude durant toutes ces années, le travail accompli et un dévouement de tous les instants. À noter la présence de deux élues municipales du quartier, Eliane Martin et Rosy Buono.

Le foyer se porte bien avec des effectifs en hausse (de 709 à 766). Les adhérents sont très majoritairement des femmes (69 %), résident souvent dans la commune (79 %) voire dans l'agglomération de Montpellier (94 %). La section rassemblant le plus gros effectif est celle du modern'jazz (75), talonnée de très près par le patinage (74).

La saison 2011/2012 a vu naître des nouvelles sections, le ju jitsu, le travail du carton, les jeux de société et la langue des signes française (LSF).

Le foyer a pu maintenir et même dépasser ses objectifs, à savoir proposer une animation de quartier chaque mois. Christian Cura, second vice-président, a rappelé le calendrier : vide-greniers, fête des sorcières, veillée contes, châtaignes et vin nouveau, participation au Téléthon 2011, réveillon, loto, carnaval…

Puis Franck Chavet, a présenté le bilan financier. Le trésorier a souligné la qualité du travail réalisé par la section patin et notamment sa responsable Christine Garénaux. Cette année sera peut-être plus dispendieuse, notamment en matière de déplacement car les patineurs devraient s'engager sur plus de compétitions.

L'assemblée s'est poursuivie par l'élection du tiers sortant et le remplacement des trois personnes ayant souhaité ne pas renouveler leur mandat. La nouvelle équipe ainsi élue aura la charge de la gestion et de l'animation de la saison 2012-2013.

La nouvelle équipe se compose comme suit : président : Franck Chavet ; vice-présidente : Christine Garénaux (responsable de la section patinage) ; vice-président : Christian Cura ; trésorière : Béatrice Bañuls ; trésorière adjointe : Patricia Diez ; secrétaire : André Rosello ;secrétaire adjoint : Laurent Veyrunes.

Huit administrateurs complètent le bureau. Deux femmes ont fait leur entrée au CA ce qui porte leur nombre total à 8 sur 15, dont 3 au sein du bureau, notamment aux finances. Le premier conseil d'administration a lieu lundi 22 octobre.

L'école de La Castelle désormais aux normes BBC

Correspondant
28/09/2012, 06 h 00
Les élèves seront sensibilisées aux problèmes environnementaux par le biais de cette école.
Les élèves seront sensibilisées aux problèmes environnementaux par le biais de cette école. (© D.R)

Depuis 2009, la commune de Lattes a mis en place un plan quinquennal d'actions sur la maîtrise de l'énergie dans les bâtiments scolaires. C'est donc tout naturellement qu'elle s'est engagée au côté de Montpellier Agglomération, des villes de Montpellier, Pérols et Baillargues, dans l'élaboration de plans climat énergie territoriaux concertés, qui verront le jour début 2013.

L'enjeu est multiple : avoir une vision plus globale, chiffrée, des actions à mener sur plusieurs années ; maîtriser les coûts ; réduire les émissions de gaz à effet de serre ; préserver nos ressources et s'appuyer sur ce plan pour éduquer et sensibiliser à la maîtrise de l'énergie.

À Lattes, la rénovation BBC (bâtiment basse consommation) du groupe scolaire de La Castelle est l'action phare de ce plan quinquennal. Il s'agit là d'une opération pilote de rénovation globale d'un bâtiment scolaire, pour atteindre des performances équivalentes à celles d'un bâtiment basse consommation d'énergie (BBC).

Ce projet est lauréat du concours BBC-Effinergie en Languedoc-Roussillon, organisé par l'Ademe (agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) et la Région.Mardi dernier, à l'occasion d'une cérémonie marquant la fin des travaux, Cyril Meunier, maire de Lattes, a rappelé les objectifs de l'optimisation thermique dynamique mise en œuvre. Une diminution de la consommation énergétique de 61 % par rapport à l'existant avec une réduction des factures annuelles de 51 % (passage de 10 927 HT/an à 5 303 HT/an), le tout avec un meilleur confort pour les occupants des locaux, en période froide comme en période chaude. Le montant des travaux s'est élevé à 545 000 avec différents financeurs : commune de Lattes (58 %), Montpellier agglomération (14 %), Ademe (12 %), Région Languedoc-Roussillon (9 %), Hérault énergies (7 %).

Les résultats attendus suite aux travaux ne pourront être significatifs que si les pratiques liées aux consommations d'énergies évoluent elles aussi. La sensibilisation et la communication auprès de tous les acteurs occupent donc une place privilégiée dans cette démarche, vers une consommation raisonnée de l'énergie.

L'association APIEU - territoires de Montpellier a proposé à la commune un accompagnement pédagogique spécifique à destination du public scolaire du cycle 3 (CE2, CM1, CM2). Elle pourra y associer tous les acteurs de l'école par le biais d'enquêtes. Un livret sur la maîtrise de l'énergie dans l'école sera réalisé. Le service 'nature et développement durable' de la commune coordonne ce volet éducatif et assurera des animations auprès des maternelles et la formation des enseignants en partenariat avec l'inspection académique et l'ALE de Montpellier.

Par ailleurs, il sera procédé à la formation au développement durable, au changement climatique et à l'éco-responsabilité, de tous les agents communaux du 12 au 26 octobre.

La foire aux activités, l'heure des choix pour la saison

Correspondant
10/09/2012, 06 h 00
Il y en aura pour tout le monde.
Il y en aura pour tout le monde. (© D.R)

Samedi matin à Maurin, c'est tout un quartier qui est dans les starting-blocks à l'occasion de la foire aux activités. "Moi, je commence le 19 et toi c'est pour quand la reprise ?" Sous les mûriers, la place des Arcades a des allures de ruche bourdonnante. Chacun essaie de trouver l'interlocuteur capable de le renseigner sur une activité intéressante pour la nouvelle saison. Autour de foyer rural, pièce maîtresse de l'opération avec sa trentaine d'ateliers, les associations amies sont présentes, Secours catholique, paroisse, tennis club, Chênes verts, Lamvac, ASL Radio, clubs hippiques, Lattes université pour tous, Lattes Echecs, Scouts de France, Comité de vigilance Lattes Maurin. Il y en a pour tous les âges, tous les goûts, toutes les bourses car l'offre est multiple. C'est un peu la foire mais c'est bien le jeu, on sera plus sérieux dès la reprise des activités. "C'est quand déjà ?"

Lattes Exproprié, Jean-Louis devra quitter sa Castelle

Correspondant MIDI-LIBRE
26/07/2012, 06 h 00
Horizon bouché pour l'ami Jeannot qui attend la visite du juge des expropriations.
Horizon bouché pour l'ami Jeannot qui attend la visite du juge des expropriations. (© D.R)

Voie sans issue pour Jeannot Olivet, exproprié par Autoroutes Sud de France. "Je suis né dans cette maison, j'ai toujours vécu sur cette terre et je pensais bien y mourir un jour !". A 67 ans, Jean-Louis Olivet n'est pas pressé de mourir mais la construction de la nouvelle autoroute en a décidé autrement. De la petite campagne achetée par son grand-père dans les années 20 du siècle dernier, il en avait fait son domaine, celui de La Castelle. Un coin perdu à la convergence de Lattes, Montpellier et Saint-Jean-de-Védas. Pas perdu pour tout le monde puisque Jeannot y a fait sa vie et voici qu'Autoroutes Sud de France y trouve son bonheur.

La Castelle donc, du même nom que l'école à classe unique où Jeannot passa son certif, du temps où Maurin n'existait que par un seul domaine agricole. Marié à Christiane Chayrigues, née près de Saporta et dont le grand-père était chef de gare à Lattes, Jeannot n'a pratiquement jamais quitté son coin de terre (5 ha).

De la vigne aux céréales, les années ont passé et le paysage a beaucoup changé depuis que les riches Montpelliérains venaient à la campagne en jardinière hippomobile. L'exploitation est aujourd'hui coincée ente la ligne SNCF, l'autoroute A9, la zone de Garosud et l'usine de méthanisation. Peu d'avenir en ce lieu pour la famille Olivet puisque Thierry, le fiston, a choisi une autre voie et que Lucie, la petite-fille, n'est pas en âge de décider.

Une visite, une lettre recommandée, un montant de dédommagement proposé, la procédure est des plus simples. Et voilà qu'on défonce la terre à blé pour y effectuer des fouilles préventives. Un peu plus loin, ce sont les rangées de vignes du voisin qui sautent. Encore chez lui ou presque, Jeannot attend la visite du juge des expropriations qui fixera le prix de toute une vie passée sur ce domaine. Pas de quoi se payer un château en Espagne en lieu et place de sa Castelle. Il laissera filer s'il peut se rendre acquéreur avec Christiane d'une habitation à Maurin ou Lattes. Une fois la maison, l'ancien chai, le hangar, les dépendances rasés, il restera bien le tracteur et sa remorque à caser. Difficile de se séparer de ces vieux collaborateurs porteurs de tant de souvenirs de travail mais aussi de plaisir. Celui d'emmener des flopées de gamins lors du carnaval du foyer rural de Maurin. La roue tourne et pas seulement celle du tracteur. Automobilistes de l'A9 bis, La Castelle défilera bientôt sous les vôtres.

Les voisins de Rieucoulon festoient

Correspondant
24/07/2012, 06 h 00
Un petit apéritif en attendant la paella.
Un petit apéritif en attendant la paella. (© D.R)

Dernièrement, l'ambiance était à la fête à la résidence Le Rieucoulon de Maurin. En effet, le temps d'une soirée, les aînés ont accueilli leurs voisins du quartier sous les ombrages du parc voisin. Après l'apéritif, place fut faite à une paella préparée par les cuisiniers maison. Ce moment, propice à l'échange entre les habitants et les aînés de la résidence, était accompagné par les équipes locales de la Fondation Caisses d'Epargne pour la solidarité.

L'idée de célébrer cette fête des voisins est venue naturellement au personnel de Rieucoulon qui souhaitait renouer avec les valeurs et engagements voulus lors de la création de la résidence pour personnes âgées : solidarité, partage, générosité et tolérance. Il s'agit bien de continuer à intégrer de façon durable la résidence dans la vie citoyenne du quartier. Musique et chansons étaient elles aussi au rendez-vous de cette belle rencontre intergénérationnelle.

Jour de fête aux Micocouliers à Maurin

Correspondant
22/07/2012, 06 h 00
Quelques chants repris en chœur par les petits et les mamies.
Quelques chants repris en chœur par les petits et les mamies. (© D.R)

C'était fête récemment aux Micocouliers, la crèche parentale installée aux Genêts à Maurin. Invités à vivre cet agréable moment de partage, les parents de la trentaine de bambins avaient fort largement garni le buffet, la structure d'accueil offrait les boissons. Un petit concert a lancé la rencontre avec en vedette les aînées de la résidence Rieucoulon venues chanter avec leurs petits amis.

En effet, la chorale de la résidence, animée par Farida Bordas, accueille régulièrement, une fois par semaine, des bambins venus chanter avec 'leurs mamies'. L'après-midi se termine souvent autour d'un goûter, l'occasion de vérifier que les résidantes restent d'excellentes pâtissières. Vendredi, cette fête voulue par l'association, qui préside aux destinées des Micocouliers, s'est poursuivie dans la joie et la bonne humeur. C'est en août que le personnel fermera les portes pour des vacances bien méritées.

La rénovation de l'école de La Castelle est chantier pilote

Correspondant
14/07/2012, 06 h 00
L'école sera prête pour la rentrée.
L'école sera prête pour la rentrée. (© D.R)

Depuis plusieurs années, la politique environnementale de la commune de Lattes prend en compte la performance énergétique dans les bâtiments neufs et dans la rénovation. Dans cette perspective, la commune mène une réflexion sur la réalisation d'un plan quinquennal d'actions sur la maîtrise de l'énergie dans les bâtiments scolaires (2009-2013).

Les enjeux sont multiples et d'importance. Ils visent à réduire les émissions de gaz à effet de serre, préserver nos ressources, maîtriser les coûts, avoir une vision plus globale, chiffrée, des actions à mener sur plusieurs années et s'appuyer sur ce plan pour éduquer et sensibiliser à la maîtrise de l'énergie. Des travaux avaient été conduits sur le groupe scolaire La Castelle à Maurin avec la pose de nouvelles fenêtres et des volets neufs.

Depuis ce projet de rénovation globale est devenu la première opération pilote en Languedoc-Roussillon, de réhabilitation d'un bâtiment scolaire pour atteindre des performances équivalentes à celles d'un Bâtiment basse consommation d'énergie. Il est lauréat du concours Bâtiments basse consommation d'énergie-Effinergie en Languedoc-Roussillon, organisé par l'Agence locale de l'énergie de Montpelier (Ademe) et la Région.

Jeudi matin, une présentation a eu lieu au sein du chantier dont les objectifs sont la diminution de la consommation énergétique de 61 % par rapport à l'existant la réduction des factures annuelles de 51 %, assurer un meilleur confort pour les occupants des locaux, en période froide comme en période chaude. Élus, personnels communaux, enseignants et représentants des entreprises étaient invités par l'Ademe à constater l'avancement des travaux sur le traitement des façades, l'isolation des combles, les menuiseries extérieures, le chauffage et la ventilation, l'électricité.

Le montant total des travaux s'élève à 471 240 . La participation de la commune s'élève à 55,7 %, Montpellier Agglo (15,9 %), Ademe (14,2 %), Région Languedoc-Roussillon (10,6 %), Hérault Energies (3,6 %).

Suite à ces travaux, une des exigences du concours est l'éducation et la sensibilisation à la maîtrise de l'énergie avec la réalisation d'un livret sur la maîtrise de l'énergie dans l'école. Des actions coordonnées par le service Nature et développement durable de Lattes seront menées auprès des élèves, des enseignants et du personnel communal avec l'appui d'une structure d'éducation à l'environnement.

Ambiance de fête pour la fin de saison aux Chênes verts

Correspondant
13/07/2012, 06 h 00
Pour les aînés, point de fin de saison sans une soirée grillades.
Pour les aînés, point de fin de saison sans une soirée grillades. (© D.R)

Pour les aînés des Chênes verts à Maurin, point de fin de saison sans une soirée grillades partagée dans le patio du club. Une dernière rencontre toujours aussi joyeuse avant de se quitter le temps d'un entracte estival. Se quitter pour mieux se retrouver en quelque sorte. Pour faire bonne mesure, la brasucade a accompagné l'apéritif tandis que les grillades doraient sur la plancha. Carmen Palencia avait offert l'apéritif tandis que Yolande et Jean-Claude avaient mis le champagne et le dessert au frais. C'est que le couple fêtait le mariage de Cécile, sa petite-fille tandis que Cloclo abordait une nouvelle décennie. L'ambiance fut excellente, les 30 participants y allant chacun de son histoire ou de sa chanson. On se retrouvera donc à la reprise début septembre, sans oublier le traditionnel repas des anciens de Lattes, Maurin et Boirargues à l'Espace Lattara le samedi 29 septembre.

À Maurin, le projet de Forum sera revu à la baisse

Correspondant
11/07/2012, 06 h 00
Six mois de perdus ou six mois de gagnés, selon le côté où on se place.
Six mois de perdus ou six mois de gagnés, selon le côté où on se place. (© D.R)

Lors du conseil municipal du 29 juin, le dossier ayant pour objet la 2e révision simplifiée du Plan local d'urbanisme (Plu) a donné lieu à un long rappel de la part de Cyril Meunier. En février dernier, le conseil avait approuvé les objectifs et les modalités de la concertation concernant cette 2e révision simplifiée du Plu portant sur la réalisation du projet du nouveau Forum de Maurin.

Ce projet était considéré comme présentant un intérêt général pour la commune en répondant aux nécessités suivantes : redynamiser l'offre de services commerciaux de proximité sur le quartier de Maurin, créer une offre de services (résidence seniors et jeunes) absente à ce jour sur la commune, assurer une requalification urbaine le long de l'avenue du Montpellieret, réaliser des salles communales.

Le projet avait fait l'objet d'une large information par voie de presse et un registre de concertation avait été ouvert au service urbanisme (aucune inscription). Deux réunions publiques, l'une en mairie de Lattes, l'autre à Maurin, avaient permis à l'équipe municipale d'expliquer le projet.

La participation du public à l'enquête publique a été importante. En effet, il ressort du rapport de Jean-Marie Sartel, commissaire enquêteur que 87 personnes se sont présentées à ses permanences et ont fait part de leurs observations. Au final, le commissaire enquêteur a émis un avis favorable sur le projet avec les réserves suivantes : un Cos (cœfficient d'occupation des sols) revu à la baisse à 1,5 serait mieux adapté et mieux perçu par les habitants. La hauteur des bâtiments diminuée d'un étage permettrait d'éviter un effet de masse afin que le quartier conserve son caractère.

Au cours de la discussion qui suivait, Cyril Meunier s'est dit ravi que ce dossier ait reçu un aval général. Cependant le maire admet que tout à chacun puisse s'exprimer. "Les hauteurs faisaient problème, on les reverra". Tout comme on reverra le Cos, ce dont se réjouit Bernard Banuls.

La commune reverra donc le projet, la procédure ne pouvant être poursuivie dans l'état. "Cela nous fera perdre six mois" annonce Cyril Meunier, qui ne veut pas entendre parler de retrait ou d'échec.

Un 8e tournoi open réussi pour les joueurs d'échecs

Correspondant
07/07/2012, 06 h 00
Belle participation chez les jeunes.
Belle participation chez les jeunes. (© D.R)

C'est à la salle des Arcades de Maurin que s'est déroulé le 8e tournoi Open du club d'échecs de Lattes. Ce tournoi homologué FFE était scindé en deux. Un réservé aux jeunes, poussins et pupilles, et un autre, dit principal, ouvert à tous. Il s'est déroulé sur deux jours en 7 rondes à la cadence de 50 mn + 10 sec/coup (pour les initiés).

Le foyer rural de Maurin mis gracieusement à la disposition des responsables de Lattes Échecs par son président s'est révélé être un cadre très adapté à ce genre de manifestation d'une part grâce à la disposition des locaux et d'autre part à l'environnement, un espace relativement clos où les enfants peuvent se détendre en toute sécurité entre les rondes. Cette huitième édition a réuni une cinquantaine de participants dont la moitié de jeunes, de petits poussins à juniors. Malgré la présence de Grands maîtres on note une abstention significative de joueurs par rapport aux années précédentes.

Au GMI Hicham Hamdouchi le tournoi principal tandis que Gauthier Bonnet l'emporte chez les jeunes. La mobilisation des adhérents et parents du club a été totale et a permis d'assurer durant tout le week-end, une prestation de qualité apprécié de tous. Ajoutons que le fair-play et la bonne humeur des joueurs ont présidé les échanges. Cet Open a été une réussite totale et rendez-vous a été pris pour l'an prochain.

La saison 2011-2012 se termine pour Lattes Échecs dont on retrouvera les responsables lors de la farandole des associations qui se tiendra le 9 septembre sur les quais de Port Ariane à Lattes.

Contact : lattes-echecs@hotmail.fr

Fête à trois temps du côté de Maurin

Correspondant
26/06/2012, 06 h 00
Joyeuse ambiance dans les rangs.
Joyeuse ambiance dans les rangs. (© D.R)

Premier quartier à lancer les festivités estivales locales, Maurin a bénéficié d'une météo favorable.

Vendredi soir, le repas du foyer rural a réuni 160 participants autour d'une rouille palavasienne. Une soirée animée par les Sardi Sixties. Samedi, le FC Maurin organisait la retransmission du match France-Espagne avant la soirée mousse animée par Dj Michaël. Le défilé aux lampions n'avait rien de funèbre et le feu d'artifice fut des plus joyeux. Programme plus large dimanche avec l'entrée en scène de taureaux de la manade Michel. Abrivado et bandido encadraient un superbe concours de la Boule maurinoise. Il fallait un troisième temps pour clore ce rendez-vous festif, l'apéritif et les grillades offerts par la commune allaient y pourvoir. Belle ambiance, faite d'échanges et de retrouvailles aux accents de la peña Manu et Cie sur la place du Mail.

On se retrouvera les 23, 24 et 25 août à Lattes pour la fête votive et le 1er septembre à Boirargues pour celle des vendanges.

Le quartier de Maurin ouvre le bal des festivités

Correspondant
20/06/2012, 06 h 00

Les festivités estivales lattoises débutent avec :

Vendredi 22 juin : apéritif et repas organisés par le foyer rural de Maurin, place du Mail, à partir de 19 h 30 ; réservations auprès du foyer rural ; la soirée est animée par l'orchestre Sardi sixties.

Samedi 23 juin : 14 h 30, concours local de pétanque en triplettes montées, organisé par la Boule maurinoise, inscriptions sur place, concours réservé aux locaux, début du concours à 15 h ; à partir de 20 h, buvette avec restauration rapide, tenue par le FC Maurin, animé par DJ Michael ; 22 h, défilé aux lampions et en musique, jusqu'au parcours de santé de Fromiga à l'entrée de Maurin, suivi d'un feu d'artifice à 22 h 15 ; 22 h 30, soirée Mousse, animée par DJ Mickaël.

Dimanche 24 juin : 12 h, abrivado avec la manade Robert Michel ; 12 h 30, apéritif offert par la municipalité, avec le concours de la peña Manu et compagnie ; 14 h 30, concours local de pétanque en doublettes montées, organisé par la Boule Maurinoise, inscriptions sur place, concours réservé aux locaux ; 19 h, bandido de la manade Robert Michel ; 19 h 30, grillades offertes par la municipalité, place du Mail, avec animation par la peña Manu et compagnie.

La vie de gala pour le foyer rural

Correspondant
06/06/2012, 06 h 00
Aiguilles de boussole par les vice-champions de France.
Aiguilles de boussole par les vice-champions de France. (© D.R)

Avant-dernier rendez-vous important de la saison, le gala de patinage du foyer rural de Maurin, proposé au palais des sports de Lattes, a connu son habituel succès. C'est que la section patinage à roulettes touche toutes les tranches d'âges des plus jeunes (découverte moins de 6 ans) aux adultes patinant pour leur plaisir. Bien sûr, les forces vives de l'activité représentant Maurin et Lattes aux championnats de France (quartet, junior programme court, show petit groupe) étaient présentes sur le parquet lattois. Le programme concocté par Laurie Vidal et Stéfanie Salomon faisait la part belle au cirque d'autrefois. Danseurs, funambules, mimes, gymnastes, clowns, diseuses de bonne aventure ont animé un spectacle rythmé entrecoupé de solos montrant la progression de leurs différents interprètes. Un grand bravo donc à l'ensemble des artistes fêtés lors du défilé final et pour les responsables de l'activité Christine Impérial et Christine Gareneaux.

Retour à Lattes samedi 23 juin, au théâtre Jacques-Cœur cette fois, pour le gala de modern'jazz.

La place du Mail, véritable centre du monde maurinois

Correspondant
29/05/2012, 06 h 00
Entre copines, c'est bien plus amusant d'attendre le potentiel chaland.
Entre copines, c'est bien plus amusant d'attendre le potentiel chaland. (© D.R)

Il n'y a que le Mail qui m'aille.". Telle semble être la devise du foyer rural de Maurin, dont les responsables aiment convier la population lattoise sur la plus belle place du quartier.

Dernièrement, le vide-greniers de printemps - une première édition - a connu un beau succès avec une cinquantaine de bradeurs venus faire quelques sous en vidant, de leurs surplus, garages, caves et autres débarras.

Comme toujours, il y a là des rencontres improbables : un casque colonial jouxte avec un porte-pipes façon Hemingway, le vinyle Jamais content d'Alain Souchon émerge d'une pile de DVD beaucoup plus récents.

Lattes Charly Cassan, chevalier des Palmes académiques

Correspondant MIDI-LIBRE
26/05/2012, 06 h 00
Des palmes et de l'émotion partagées avec la famille pied-noir.
Des palmes et de l'émotion partagées avec la famille pied-noir. (© D.R)

Mardi soir, c'est au théâtre Jacques-Cœur de Lattes qu'a été projeté La valise ou le cercueil, le film réalisé par Charly Cassan et Marie Havenel.

Un documentaire qui raconte l'histoire des Français d'Algérie. Un travail de mémoire qui a valu à son auteur d'être distingué chevalier dans l'ordre des Palmes académiques.

Devant un nombreux public et en présence de Cyril Meunier, maire de Lattes, Christophe Cauquil, principal du collège Brassens s'est chargé de décorer le récipiendaire. Dans sa présentation, l'enseignant a parlé de la distinction, de l'œuvre et de l'homme.

Institué en 1808 par Napoléon, l'ordre des Palmes académiques honore les mérites des personnels relevant de l'Éducation nationale, mais aussi des personnes qui apportent une contribution à l'enrichissement du patrimoine culturel. C'est la plus ancienne distinction décernée à titre civil. La Croix de chevalier est composée d'une double palme de feuillage de laurier. Parlant de l'œuvre, Christophe Cauquil ajoute que l'on y apprend beaucoup. Le film tord le cou à de nombreuses idées reçues et bat en brèche les représentations habituelles concernant les Pieds-noirs, les Harkis et l'Algérie.

Des éloges que le réalisateur partagera volontiers avec Marie Havenel, sa compagne et complice. "Un travail et un devoir de mémoire, bien plus qu'un simple produit culturel, une œuvre historique, une œuvre pour tout le monde, un outil pédagogique de première importance, une leçon de vie et d'espoir, d'abnégation et de courage, un film choc". Concernant l'homme, le principal, Lattois depuis septembre, fut moins disert. Il reconnaît en Charly Cassan une formidable énergie et un dynamisme à toute épreuve. Des qualités reconnues de tous à Maurin comme à Lattes, chez ce jeune homme de 70 ans. Encore bravo à Charly.

Les travaux des ateliers artistiques en vedette à Maurin

Correspondant
18/05/2012, 06 h 00
La fierté des exposants devant leurs œuvres présentées au maire.
La fierté des exposants devant leurs œuvres présentées au maire. (© D.R)

Chaque année à pareille époque, l'exposition des ateliers artistiques du foyer rural affiche la bonne santé de la structure maurinoise. Dix activités différentes étaient à l'honneur ce dernier week-end, avec comme point commun la qualité et la richesse des travaux exposés. Fruits d'une saison bien occupée, ces œuvres ont fait la fierté de leurs auteurs lors du vernissage présidé par Cyril Meunier, maire de Lattes, en présence des élus du quartier. Le public composé d'amis et de parents ne s'y est pas trompé et des ventes ont été réalisées.

Gros consommateurs d'espaces, l'atelier peinture d'Aude Ficini et celui du patchwork de Mireille Soula ont décoré la salle des Arcades d'excellente façon. On n'oubliera pas les minutieux travaux de broderie, les émaux sur cuivre toujours prisés, les meubles en carton (l'activité de l'année), le travail du verre (fusing, vitrail). Et comme tous les goûts sont dans la nature, le bricolage au féminin, la poterie et le raku.

Après les discours et avant l'apéritif de circonstance, l'ensemble vocal du foyer rural apportait lui aussi sa touche artistique en interprétant quatre chansons.

La saison se termine ; il est déjà possible d'envisager la prochaine et de se décider au vu de toutes ces réalisations. D'ici là, forte mobilisation dans les jours à venir avec le vide-greniers de Printemps du samedi 19 mai sur la place du Mail et le gala de patinage au palais des sports de Lattes, samedi 26 mai à 20 h 30.

 

Travaux de voirie à Maurin

Correspondant
08/05/2012, 06 h 00

La dernière réunion de quartier, place des Arcades à Maurin (Midi Libre du 30 avril), a permis aux élus, Christian Capel, délégué aux travaux, et Odile Vaucelle, déléguée aux affaires concernant le quartier, de faire le point sur les travaux du programme de voirie, prévu en 2012 à Maurin. Ces travaux seront réalisés entre juin et octobre.

Rue des Thuyas : les trois plans, situés rue des Thuyas, vont être réaménagés à la demande des riverains, afin de refaire le revêtement et de supprimer certains arbres qui le détérioraient.

Rue de Septimanie : une partie du revêtement de la chaussée va être reprise, du fait d'une usure importante.

Rue des Pittospores : elle sera réaménagée entre la rue de Septimanie et la rue du Petit-Tinal. Sont prévues la réfection du revêtement et la création d'un revêtement sur le trottoir. Création d'un giratoire au carrefour Pittospores/Petit-Tinal.

Les Marestelles : réfection complète du revêtement sur l'axe principal. Les placettes seront reprises en 2013.

 

carnaval-midi-libre-3-5-2012.jpg

Compte rendu de la réunion de quartier du 27 avril 2012 :

reunion-quartier-maurin-27-4-2012-1.jpgreunion-quartier-maurin-27-4-2012-2.jpg

 

Les futures constructions de Maurin expliquées au public

Correspondant
30/04/2012, 06 h 00
Une nombreuse assistance est venue s'informer ce jour-là.
Une nombreuse assistance est venue s'informer ce jour-là. (© D.R)

Si en son temps Paris valut bien une messe, l'avenir de Maurin valait bien une réunion de quartier.

Réclamée par les habitants, cette rencontre avec les élus lattois a suscité un bel intérêt puisqu'ils étaient plus de 150 à venir écouter ce qui est envisagé sur l'avenue du Montpelliéret dans les prochaines années.

Arrivé avec l'intention de partager, d'écouter, de rétablir certaines vérités et de répondre aux questions, Lionel Lopez, délégué à l'urbanisme et enseignant à la retraite, avait soigné sa préparation. Schémas, tableaux, croquis à l'appui, la démonstration devait pourtant en fâcher quelques-unes. "Vous nous prenez pour des gosses !"

Il en fallait plus pour désarçonner l'élu fort du bon droit de la commune en accord avec les différentes lois, SRU (solidarité, renouvellement urbain), Scot (schéma de cohérence territoriale), PPRI (plan de prévention des risques d'inondation), Plu (plan local d'urbanisme). Un Plu que l'équipe municipale avait annoncé en 2008 dans son programme de sa campagne. Ce qu'Éric Stoumen, désabusé, a rappelé : "Maurin a voté à 60 % pour la liste de Cyril Meunier".

C'est vrai qu'avec les constructions prévues sur Les Serres (115 logements) et ceux de l'avenue du Montpelliéret avec des programmes différents (52, 24 et 185), l'entrée de Maurin changera de physionomie. Le village y perdra-t-il son âme ? C'est sans doute ce qui interpelle le plus en l'état actuel du projet. Les questions et les explications ne manquèrent pas sur les chiffres. La hauteur de 25 m pour les bâtiments est établie par rapport au niveau de la mer. En fait, ils ne feront que 18 m de haut. Le nombre de places de stationnement annoncé est de 275 ; 121 seront affectées à la Résidence Villages d'Or sachant que 80 % de ses occupants sont des dames et que seuls 10 % d'entre elles ont un véhicule.

Il fut également question des déplacements avec des demandes diverses, le tram à Maurin, une gare SNCF à La Castelle, le raccordement à la gare de Villeneuve. Réponse de Lionel Lopez : "Maurin est actuellement relié par bus à deux gares du tramway, Les Sabines et Lattes centre". L'élu se veut réaliste : "Une rame de tram, c'est 220 personnes soit trois bus ou 170 voitures". Concernant la ligne scolaire 87 d'Hérault transport, à la prochaine rentrée scolaire, elle continuera d'assurer les mêmes arrêts aux mêmes horaires vers le collège Brassens et le lycée Champollion.

Bien sûr, tous ces changements seront accompagnés de mesures spécifiques : renforcement du débit d'eau, amélioration de l'Internet, renforcement des services municipaux.

Néanmoins, le projet peut encore évoluer ; "la proposition n'est pas ficelée", comme l'a assuré l'élu lattois. La commission d'enquête joue son rôle jusqu'au 11 mai, fin de l'enquête publique.

 

Le Languedoc-Roussillon, vedette du carnaval de Maurin

Correspondant
26/04/2012, 06 h 00
Les petites mains s'affairent à la confection des fleurs.
Les petites mains s'affairent à la confection des fleurs. (© D.R)

C'est samedi 28 avril, dès 14 h 30, que Maurin vivra son carnaval de printemps.

Une animation proposée, comme chaque année, par le foyer rural. Après de nombreux thèmes exotiques, retour aux sources avec la mise à l'honneur des cinq départements constituant la région Languedoc-Roussillon. Cinq chars feront la part belle aux sites et productions de chacun d'entre eux, le sixième emportant la jeunesse venue costumée.

L'Hérault fera la fête aux sportifs, qui font de Montpellier la ville la plus sportive de France. Pour la première fois, les Cien de Lattes, ces Lattois présents sur la commune dans les années cinquante, défileront eux aussi. Le cortège, emmené par deux peñas, Piña Colada et le Réveil de Cournonterral, fera grand bruit dans les rues du quartier, habituées à se réveiller une fois l'an lors de son passage.

De retour place des Arcades, les participants assisteront à l'embrasement du bonhomme Carnaval, symbolisant la fin de l'hiver.

Résultats du concours du meilleur costume, apéritif offert par la commune et grillades concluront cette belle fête.

 

Lattes Le chemin de fer et l'autoroute préoccupent le comité Lattes-Maurin

Correspondant  MIDI-LIBRE
19/04/2012, 06 h 00
Une assemblée nombreuse à l'écoute des rapports documentés.
Une assemblée nombreuse à l'écoute des rapports documentés. (© D.R)

Le comité de vigilance Lattes-Maurin (CVLM) a fêté ses 10 ans d'existence au cours de son assemblée générale annuelle. L'occasion pour les coprésidents Isabelle Picou et Bernard Banuls de saluer l'action de leurs trois prédécesseurs. Après avoir évoqué la rénovation du site internet, la publication du flyer, la pétition pour les déchets verts et la sortie organisée au Mas de Causse, Isabelle Picou présente les dossiers qui impactent la commune et Maurin en particulier. Chacun d'entre eux sera détaillé par un membre du CA.

- Contournement ferroviaire Nîmes Montpellier : Réseau ferré de France prévoit le début des travaux mi-2013 pour une mise en service en 2017. Il confirme la présence d'un remblai de 13 m au droit de Maurin. L'association se bat pour obtenir des mesures du bruit avant travaux.

- Doublement de l'A9 : malgré une étude d'impact sur la santé insuffisante et une présentation de solutions alternatives sérieuses (http ://concertation- a9-2011.org/), les riverains estiment ne pas être entendus. Malgré tout, ce projet dévoreur d'espace incohérent avec les politiques d'environnement se poursuit.

- Urbanisation et densification sur la commune et sur Maurin : Bernard Banuls précise que l'association ne s'oppose en aucune façon à de nouvelles constructions mais réclame "tact et mesure". Sur le quartier, trois grands projets seront réalisés : avenue du Montpelliéret, le Cos devrait passer de 0, 3 à 2 avec la possibilité de doubler la surface constructible. Toutes ces constructions, aux dires du comité, devraient amener 2 000 habitants supplémentaires dans le quartier.

- Concernant le dossier de protection des inondations de la Mosson, une étude a été diligentée, les résultats ne sont toujours pas communiqués.

- Au sujet du très faible débit internet, le CVLM a rencontré Odile Vaucelle, adjointe au maire, déléguée au quartier de Maurin. Celle-ci a pris en compte les demandes. Les travaux pourraient être pris en charge par la commune et inscrits au budget 2013.

Après la présentation des comptes par la trésorière, fidèle au poste depuis 10 ans, un moment convivial a réuni les nombreux participants. Plus que jamais les adhérents - ils étaient 80 lors de l'AG - ont compris que le nombre et l'union faisaient la force du comité de vigilance. L'année 2012 s'annonce riche en décisions et le comité aura besoin de tous pour faire entendre sa voix.

Les aînés des Chênes verts restent les rois de la belote

Correspondant
02/04/2012, 06 h 00
Une petite belote entre vieux amis.
Une petite belote entre vieux amis. (© D.R)

Deux fois l'an, les aînés des Chênes verts de Maurin et ceux de la Joie de vivre s'affrontent en de mémorables allers-retours. Rien de grave, la belote sans annonce n'occasionnant guère de grands dommages.

Les bobos sont plutôt du côté de l'amour-propre, surtout pour les Lattois battus deux fois de suite et qui plus est, chez eux dernièrement. Sans esprit de revanche, bien que ! On se retrouvera à Maurin en septembre. D'ici là, chacun chez-soi, de belles animations sont annoncées. Jeudi 5 avril, la Joie de vivre accueillera les bambins costumés de la petite enfance lattoise, qui fêteront Carnaval. Jeudi 12, place au goûter de Pâques.

Chez les Maurinois, la paella est au menu du mercredi 18 avril, un autre moment convivial en perspective. Mais revenons à notre concours, deux couples maurinois se sont affrontés en finale, les Dupland battant les Bacchi. Bonbonnières de fruits et bouteilles ont récompensé tous les participants, heureux et malheureux. À Lattes, si le moral est au plus bas, le club conserve toute sa Joie de vivre.

 

Cette année encore, Carnaval rimera avec foyer rural

Correspondant
29/03/2012, 06 h 00
Dans les ateliers, peintres, décorateurs et bricoleurs préparent les chars.
Dans les ateliers, peintres, décorateurs et bricoleurs préparent les chars. (© D.R)

Cette année encore, le foyer rural de Maurin se prépare à animer le quartier à l'occasion de son traditionnel carnaval de printemps annoncé pour samedi 28 avril. Une édition placée sous le 11 30 34 48 66, un numéro introuvable dans l'annuaire, comprenne qui pourra ! Une récente visite dans les ateliers où règnent les petites mains, les peintres, les décorateurs et les bricoleurs, a permis de lever le voile. Après avoir épuisé de nombreux thèmes au fil des ans, le choix des Maurinois s'est porté sur la région Languedoc-Roussillon. Une région très riche mise à l'honneur à travers les spécificités de ses départements. Chacun d'entre eux aura son char illustrant gastronomie, viticulture et Carcassonne pour l'un (11), taureaux, flamants roses et Aigues-Mortes pour l'autre (30). L'Hérault et plus particulièrement Montpellier sera représenté par les quatre sports majeurs, basket féminin, football, handball et rugby, qui font la renommée de la capitale régionale. Lozère et Pyrénées-Orientales ne seront pas oubliées, elles accompagneront le char des Cien de Lattes qui ont souhaité apporter la touche locale à cette grande fête. Cortège d'enfants costumés, confettis et musiques agrémenteront ce défilé qui traversera les rues du quartier avant de se conclure par l'embrasement de bonhomme Carnaval place des Arcades. Un apéritif conclura la manifestation. Non Carnaval n'est pas mort car à Maurin on y croit encore !

 

La future entrée de Maurin

Correspondant
20/03/2012, 06 h 00
Le rond-point de Courtoujours en dessin.
Le rond-point de Courtoujours en dessin. (© D.R)

L'avenir du quartier de Maurin reste un sujet sensible, pour preuve la centaine de participants à la réunion publique organisée en mairie de Lattes vendredi dernier.

Objet de cette mobilisation, la deuxième révision simplifiée du Plu visant la requalification de la zone d'activités à l'entrée du village, le long de l'avenue du Montpelliéret. En préambule, Cyril Meunier, maire de Lattes a expliqué "ne pas avoir voulu communiquer avant d'avoir étudié le déplacement des commerces du Forum et avant d'avoir une réelle capacité à mener à bien ce projet."

Un projet reposant sur une situation particulière. En effet la commune ne pouvait interdire à des particuliers propriétaires des terrains, d'entamer une urbanisation des lieux. Elle peut néanmoins accompagner ce projet, ce qu'elle fait depuis quatre ans.

La présentation par les différents partenaires a permis d'en savoir un peu plus sur les modifications prévues dans cette zone. Le stationnement était le problème majeur de Forum (14 places), il en sera tout autrement avec l'annonce de 275 places de parking sur la nouvelle entité. Deux résidences sont annoncées avec des vocations différentes, une pour seniors et une seconde pour des jeunes (étudiants ou jeunes adultes, les Tanguy comme aime à les appeler Cyril Meunier) gérées par Les Villages d'Or.

Pour Philippe Sebbane, architecte et Maurinois, il s'agit "d'amener quelque chose là où il n'y a rien, de donner de la hauteur sur une avenue très large, d'apporter une image moderne, active, sensible à cette entrée de village".

La question de la circulation sur cette avenue passante est évoquée, la voirie y sera partagée avec une zone de rencontre, des chicanes, une vitesse limitée (20 km/h), des passages protégés pour faciliter l'accès au complexe sportif de Courtoujours.

La parole était ensuite donnée au public. Les questions portèrent sur les places de stationnement, la circulation des personnels du Crédit Agricole, l'esthétique des futurs immeubles, le pourcentage de logements sociaux dans la commune, la qualité des équipements publics du quartier (débit faible de l'eau et de l'Internet).

Concernant l'avenir des cellules commerciales du Forum, Cyril Meunier assure qu'aucun projet n'est arrêté. Sans doute que la collectivité se portera acquéreur avec l'idée d'y développer des équipements publics. En tout cas, le maire l'a réaffirmé "Pas de logements supplémentaires !"

La concertation continue, le dossier est consultable au service urbanisme. Le commissaire enquêteur y sera présent pour recevoir remarques et observations les 10 avril (13 h-16 h), 11 avril (9 h-12 h) et 11 mai (13 h-16 h).

Le projet dans sa forme actuelle.

Le projet comprend : une résidence seniors de 125 appartements, une résidence jeunes de 60 appartements, bureaux et services 1 400 m², équipements publics 700 m² (le double de la situation actuelle), commerces de proximité 1 600 m² au plancher, supermarché 1 900 m² au plancher.

 

Lattes Un nouvel élan à la section taekwondo du foyer rural de Maurin

Correspondant MIDI-LIBRE
19/03/2012, 06 h 00
Une légitime satisfaction pour grands et petits.
Une légitime satisfaction pour grands et petits. (© D.R)

Sous la direction de Léa Marchadier, leur nouvel entraîneur, les jeunes sportifs de la section taekwondo du foyer rural de Maurin viennent d'effectuer deux sorties en compétition. A Juvignac d'abord, une grande première pour la majorité des compétiteurs du foyer un peu perdus au milieu des 135 participants. Revenue ravie, la formation maurinoise affiche 7 médailles (1 argent et 6 de bronze) et 2 coupes. La première pour Baptiste Broussou, le meilleur combattant de la journée, l'autre pour Dorian Ambroise, le taekwondoiste le plus souple.

Retour sur les tatamis à Gigean lors des championnats régionaux benjamins et minimes où se retrouvaient 125 combattants. Cameron Desfours s'incline en demi-finale après un combat acharné et termine 3e de la catégorie benjamins moins de 41 kg.

Son frère, Douglas, enchaîne 3 combats, avec une bonne stratégie et suivant les conseils de Léa, il s'impose pour terminer à la première place. Pour lui, un premier titre de champion régional de la catégorie minimes moins 41 kg.

Deux belles satisfactions pour Léa Marchadier et un aperçu des compétences de ce jeune mais très efficace entraîneur de la section. Au classement final des clubs en lice, le foyer rural de Maurin se classe 10e sur 18.

Bravo aux compétiteurs de ces deux rencontres, grosse satisfaction pour le travail accompli depuis le début de saison par le nouvel entraîneur de la section et remerciements aux responsables de l'activité qui ont assuré l'encadrement des jeunes lors de ces deux déplacements.

Patin à roulettes : les Maurinoises vice-championnes

Correspondant
12/03/2012, 06 h 00
Elles ont réussi une belle prestation au championnat d'Arnas.
Elles ont réussi une belle prestation au championnat d'Arnas. (© D.R)

C'est à Arnas (69) qu'ont eu lieu les championnats de France 2012 de patinage artistique à roulettes, catégorie groupes. Pour cette importante compétition qui réunissait plus de 400 patineurs venus des quatre coins de France, le foyer rural de Maurin alignait deux formations : le Quartet senior et le Show petit groupe.

Les choses sérieuses débutaient samedi, dès la fin de la cérémonie d'ouverture. Vingt-quatre groupes de la catégorie Quartet senior prenaient possession de la piste. Les quatre patineuses maurinoises obtenaient une très belle 6e place dans cette catégorie relevée.

En soirée, douze formations s'affrontaient dans la spécialité Show petit groupe. La blessure, en toute fin d'échauffement, de l'un des compétiteurs maurinois obligeait Laurie Vidal à adapter placements et chorégraphie.

N'empêche, une excellente 2e place et un titre de vice-champion de France venaient récompenser le groupe maurinois. Petite déception pourtant, les responsables techniques de la Fédération française de Roller sports n'ont retenu qu'un seul groupe, pour représenter la France aux championnats d'Europe en Espagne. Dommage pour la section patinage du foyer, habituée depuis plusieurs années à participer à cette compétition européenne.

Retenons donc que le bon côté des choses, ces excellents résultats obtenus sous la direction technique et artistique de Laurie Vidal, les magnifiques tenues réalisées par les petites mains expertes de la section patinage, le dévouement des bénévoles tous animés de la même volonté de réussir.

Les commerçants de l'avenue du Montpellieriet restent optimistes

Correspondant
10/03/2012, 06 h 00
Les deux commerces croient en l'avenir du quartier.
Les deux commerces croient en l'avenir du quartier. (© D.R)

Les dernières annonces concernant la procédure de révision simplifiée du Plu, sur la zone d'activités de Maurin (Midi Libre du 15 février), n'ont pas laissé indifférents les deux commerçants de l'avenue du Montpellieret. Alexandra Colin (Au Pêcher mignon) et Marc Chitour (Les Jardins de Maurin) contestent l'idée que le Forum soit le seul lieu de commerces pour 3 000 habitants. En effet, la boulangerie et le primeur, installés sur l'avenue depuis dix-neuf ans, drainent une large clientèle locale et de passage et sont, selon eux, l'activité moteur du village.

Bien sûr, le transfert des cellules commerciales du Forum vers l'avenue pose question. Alexandra Colin déplore : "Nous sommes du quartier et tout ce que nous savons, c'est que nous serons assimilés au projet". De son côté, Marc Chitour voit une belle opportunité dans le regroupement de tous les commerces. "Une seule entité commerciale, un seul pôle avec la pharmacie, la boucherie, le salon de coiffure, pas de souci, nous n'avons pas peur !". Un avis positif qui sera sans doute tempéré avec l'arrivée d'un autre primeur, d'une autre boulangerie et d'un supermarché de moyenne surface. À Maurin, du moins pour ces deux commerçants, on envisage l'avenir sans le craindre. L'annonce de 150 places de stationnement est accueillie, elle aussi, avec un bel optimisme. N'empêche, l'occasion est donnée aux Maurinois de débattre sur cette deuxième révision du Plu qui les concerne, lors de la réunion publique prévue à la salle des mariages de la mairie de Lattes, vendredi 16 mars à 18 h. En attendant, le dossier peut être consulté au service urbanisme de la commune.

 

Les infos du foyer rural de Maurin : forum-197.pdf forum-197.pdf

 

Zdzislaw Czternastek fait officier de la Légion d'honneur

Correspondant
29/02/2012, 06 h 00
L'officier de l'armée française, passionné d'histoire, décoré par le général Jacques Rinaudo.
L'officier de l'armée française, passionné d'histoire, décoré par le général Jacques Rinaudo. (© D.R)

Début février, le lieutenant-colonel (H) Zdzislaw Czternastek, officier supérieur de la Défense nationale, vice-président de l'Amicale départementale des chasseurs à pied, alpins, mécanisés de l'Hérault, a reçu les insignes du grade d'officier de la Légion d'honneur.

La cérémonie s'est déroulée à l'Institution nationale des Invalides, instaurée par Louis XIV. C'est dans le prestigieux salon des Boiseries que le Maurinois a été honoré par le général de division (2S) Jacques Rinaudo, Grand officier de la Légion d'honneur. Zdzislaw est bien connu à Maurin, où il réside depuis 1971, et à Lattes, dont il fut membre du conseil municipal en tant qu'adjoint au maire, de 1983 à 1995, chargé des associations culturelles et de celles du monde combattant.

Adjoint délégué à la sécurité et aux relations publiques, il a dû se retirer pour raison de santé. Cependant, il est resté membre de plusieurs associations, au sein desquelles il s'occupe de la partie aide sociale, en visitant les plus fragiles, leur apportant réconfort moral et aide.

Officier de l'armée française, Zdzislaw a servi la République française pendant quarante-quatre ans (vingt-six années dans l'armée d'active, dont six de guerre en AFN et dix-huit ans dans la réserve active, en tant qu'instructeur et linguiste, lors de nombreuses missions en France et à l'étranger).

Animé d'une passion débordante et sans limite pour l'histoire, il s'est attaché à la transmettre aux jeunes générations. D'où ses nombreuses interventions dans les écoles lattoises et du secteur.

Conférencier autodidacte, Zdzislaw a puisé bien des exemples dans sa propre vie pour illustrer les thèmes qui lui tiennent à cœur : le Languedoc et la France, l'Algérie, la Pologne, la mine et le charbon.

Un dernier sujet qu'il connaît bien, pour avoir travaillé comme mineur dès l'âge de 14 ans, tout en poursuivant ses études. Fils d'émigrés polonais, son père et son frère étaient mineurs de fond, Zdzislaw, Français de cœur, n'a servi qu'un seul pays durant toute sa vie, la France.

 

Stage découverte des activités du foyer Maurin pour les vacanciers

Correspondant
27/02/2012, 06 h 00
Initiation au patinage à roulettes.
Initiation au patinage à roulettes. (© D.R)

Occuper les enfants du quartier de Maurin pendant les vacances scolaires, leur faire découvrir les activités habituellement pratiquées au foyer rural et renforcer les liens qui les unissent, tels étaient les objectifs visés par Claude Bouygues, président, et Laurent Veyrunes, secrétaire adjoint, avec ce stage découverte.

Une première couronnée de succès, avec 47 inscrits pour cette semaine, façon 5 jeudis, avec 9 activités proposées aux trois tranches d'âge 5-7 ans, 7-10 ans et 10-12 ans. Un stage qu'ont accepté d'encadrer les animateurs salariés et bénévoles du foyer, renforcés à l'heure du repas de midi sorti du sac. La palette d'activités est variée, mixant le sport (patin, tennis de table, ju-jitsu, taekwondo), l'informatique, les jeux de société, le théâtre, le chant choral, la bibliothèque. C'est par un goûter offert par le foyer que tout prendra fin, vendredi en fin d'après-midi.

Les enfants ayant repris le chemin de l'école, les ateliers de la salle des Arcades retrouveront un autre public, les bénévoles mobilisés dans la réalisation des chars et des personnages du célèbre carnaval de Printemps, annoncé pour le samedi 28 avril. Les volontaires seront les bienvenus tous les après-midis à compter du lundi 27 février. Une information sur le thème de l'édition 2012. On annonce un drôle de numéro 11 30 34 48 66…

Allô ?

 

Lattes L'entrée de Maurin va faire l'objet d'un sérieux lifting

Correspondant  MIDI-LIBRE
16/02/2012, 06 h 00
Un secteur qui ne demande qu'à reprendre vie à l'entrée de Maurin.
Un secteur qui ne demande qu'à reprendre vie à l'entrée de Maurin. (© D.R)

Après approbation lors de la séance de conseil municipal du 9 février, la commune a décidé d'engager une procédure de révision simplifiée du plan local d'urbanisme sur la zone d'activité de Maurin dédiée, à ce jour, aux activités économiques, commerciales, artisanales ou industrielles.

Il est envisagé d'y créer un sous-secteur afin de permettre la réalisation d'un projet d'aménagement urbain mixte. De nombreuses raisons ont amené la municipalité à entamer cette révision. Entre autres, redonner figure à l'entrée d'un quartier aujourd'hui composé de bâtiments vétustes et en partie inoccupés au cœur d'une véritable friche industrielle.

Il s'agit surtout de redynamiser l'offre de services commerciaux de proximité sur le quartier de Maurin. Celui-ci compte environ 3 000 habitants et ne dispose actuellement que d'un seul lieu de commerces, situé place du Forum. Une aire marchande enclavée dans une zone résidentielle, dépourvue de stationnement et qui n'est plus desservie par les transports en commun.

Le projet d'aménagement permet de réaliser le déplacement de ces commerces et d'accueillir en outre un supermarché de moyenne surface, en un lieu ouvert sur une voirie passante, offrant du stationnement adapté (150 places sont prévues pour les commerces et services) et desservi par les transports en commun.

Par là même, il est prévu la requalification urbaine le long de l'avenue du Montpelliéret. Cet axe structurant le quartier sera sécurisé afin de faciliter les déplacements vers le complexe sportif de Courtoujours. Le bâtiment, qui accueille à ce jour une partie des activités du foyer rural de Maurin, n'est plus adapté à un service de qualité, il sera rasé.

La réalisation de nouvelles salles communales, permettra d'améliorer le service rendu aux associations (140 aujourd'hui) qui proposent une multitude d'activités aux Lattois (sport, loisirs, culture, humanitaire). L'avenir des cellules commerciales laissées vides au Forum n'est pas précisé pour le moment. Néanmoins, un plan d'achat général par la commune est envisagé.

Lattes Favoriser la mixité entre les générations

Midi Libre
16/02/2012, 06 h 00

Autre volonté, la création d'une offre de services, absente actuellement sur la commune, avec la réalisation sur un même lieu de vie de structures d'accueil de seniors et de jeunes répondant, en outre, à la nécessité d'une mixité intergénérationnelle.

La commune accueille une population importante de seniors, qui est passée de 17 % en 1998 à 22,3 % en 2008, ce qui représente une hausse de 31 %.

Or, aucune structure de type résidence services offrant une alternative à la maison de retraite n'existe sur son territoire.

D'autre part, malgré la proximité géographique de Montpellier, ville universitaire, il n'existe aucune structure permettant à des jeunes de poursuivre des études ou de démarrer dans la vie active en bénéficiant de services à la carte venant limiter les contraintes du quotidien.

Le projet répondra à ce besoin avec la création d'une résidence étudiants.

Galettes gagnantes

Midi Libre
14/02/2012, 06 h 00
Les époux Nivert et Émilie Bruno.
Les époux Nivert et Émilie Bruno. (© D.R)

C'est après l'épiphanie que Émilie Bruno a eu la surprise de voir que la fève 2012 lui a valu de recevoir de la part des époux Nivert, boulangers patissiers place du Forum à Maurin, un superbe VTT mis en jeux après tirage au sort parmi plusieurs dizaines d'amateurs de royaumes ou galettes.

 

Des petits gestes écolos qui peuvent rapporter gros

Correspondant
05/02/2012, 06 h 00
La présentation des engagements dressés par les élèves lattois.
La présentation des engagements dressés par les élèves lattois. (© D.R)

Initié par la commune, un plan quinquennal vise à réaliser des économies d'énergie dans les établissements scolaires lattois.

Dans ce cadre, après diagnostic et travaux, l'école de La Castelle de Maurin a vu ses bâtiments classés basse consommation. Pour accompagner ce dispositif, Nathalie Tajan, éco-coordinatrice du Service nature et développement durable, propose aux élèves des écoles de Lattes d'adopter une attitude écocitoyenne.

Depuis la rentrée de janvier, elle est venue porter la bonne parole dans les classes de cycle III du groupe scolaire de Port-Ariane. Une action de sensibilisation qui entre parfaitement dans le programme des classes de Sigrid Lacour, Valérie Sabatier et Alysée Conraud.

De la mise à l'arrêt de l'ordinateur et de son imprimante, de la bonne fermeture des portes et fenêtres, du tri des déchets, de la pose d'un économiseur d'eau sur les robinets de l'école, les petits gestes quotidiens peuvent rapporter gros ou, du moins, faire économiser l'énergie et ainsi protéger la planète. Conscients du rôle qui pouvait être le leur, les élèves se sont engagés à leur niveau, avant de porter la bonne parole dans les autres classes de l'école, en une sorte d'éducation par les pairs.

Une attitude qui aura sans aucun doute des prolongements au sein du milieu familial. Un certificat d'engagement viendra même conclure les quatre séances proposées à chaque classe. Ce dispositif, basé sur une prise de conscience et des comportements adaptés, peut se répéter, à la demande, dans d'autres établissements.

 

Lattes Trois quartiers offrent 14 714 € au Téléthon

Correspondant MIDI-LIBRE
31/01/2012, 06 h 00

Sourires de satisfaction, vendredi soir, à la salle des mariages de Lattes à l'occasion de la remise du fameux chèque du Téléthon à Francis Marie, délégué de l'association française contre la myopathie (AFM). Une fois encore, la mobilisation a été parfaite dans les trois quartiers de la commune avec vingt-deux associations lattoises engagées lors de l'édition 2011. Ce sont 14 714 € qui, au total, ont ainsi été collectés. On y ajoutera bien sûr les dons directs des particuliers à l'AFM.

Lancé il y a quelques années à l'initiative d'Hélène Pace, le Téléthon a été réactivé en 2005 sous la double impulsion de la commune et d'un comité de pilotage. Autour d'un noyau de fidèles représentants du milieu associatif s'est créé un véritable esprit de famille téléthon, bien relayé par Franck Dagorn, responsable du squ@re. Téléthon que les habitants ont bien voulu accompagner de leurs dons en participant aux 23 animations proposées.

À Maurin, à l'initiative du foyer rural, ce sont 3 227 € qui sont venus grossir la collecte du comité Téléthon Lattes.

Francis Marie s'est réjoui, au nom de l'AFM, de ce bon chiffre au niveau local et annoncé une légère progression des dons au niveau national. Et l'intervenant de lever le voile sur, dès septembre 2012, une première production médicamenteuse initiée par l'AFM elle-même. La promesse de nouveaux traitements et la guérison en vue pour certaines pathologies.

Andrée Kéfaloucos, présidente du comité de pilotage et Hélène Pace, trésorière, remettaient ensuite les diplômes de l'AFM aux représentants des associations ayant pris leur part dans la réussite de cette action. Il était alors l'heure pour Jacques Battivelli, premier adjoint au maire, d'inviter les participants à partager le verre de l'amitié.

 

Communiqué du foyer rural de Maurin :

Atelier jeux de société

Vous avez chez vous des jeux de société (complets de préférence !) qui vous encombrent et dont vous ne savez que faire.

Portez-les au foyer rural de Maurin, ils feront la joie des adhérents de l'atelier jeux de société et permettront la mise en place d'une véritable ludothèque, souhaitée par les animatrices.

Ce nouvel atelier fonctionne à Courtoujours le premier dimanche du mois, avec les groupes suivants : Pitchouns (4 à 7 ans), Juniors (8 à 12 ans) et les Maxis (plus de 12 ans et adultes).

Contact : Foyer rural de Maurin, tél. 04 67 27 77 21 ; foyerrural.maurin@wanadoo.fr

 

Nouveaux horaires à La Poste de Maurin

Correspondant
20/01/2012, 06 h 00

Compte tenu de la baisse de fréquentation dans son bureau de Maurin, la Poste envisage de fermer celui-ci les mercredis et vendredis après-midi et de ramener l'heure de fermeture des autres jours à 17 h.

Les nouveaux horaires seraient donc les suivants : lundi, fermé le matin et ouvert de 15 h à 17 h ; mardi, 9 h-12 h et 15 h-17 h ; mercredi, 9 h-12 h, fermé l'après-midi ; jeudi, 9 h-12 h et 15 h - 17 h ; vendredi, 9 h-12 h, fermé l'après-midi ; samedi : 9 h-12 h.

La mise en place de ces nouveaux horaires devrait être effective pour le mois de mai 2012. Les horaires du bureau de Lattes resteront inchangés.

 

forum-195.pdf forum-195.pdf

Les inscriptions pour le stage du Foyer rural de Maurin sont ouvertes

Correspondant
15/01/2012, 06 h 00

Durant les prochaines vacances et pour la première fois, le Foyer rural de Maurin organise un stage de découverte d'une partie de ses activités. Cette session est ouverte à tous les jeunes de la commune à partir de 5 ans. Elle aura lieu au foyer rural, place des Arcades, du lundi 20 au vendredi 24 février de 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 17 h.

Au programme : bibliothèque, danse sévillane, informatique, ju-jitsu, patinage, théâtre, tennis de table, tae kwon do. Possibilité de déjeuner sur place en amenant son pique-nique.

Tarifs : la semaine, soit 5 journées : 40€ ; la journée : 12€ ; tarif famille semaine : 2e enfant : 35€ , 3e enfant 30€ ; la journée : 2e enfant : 11€ , 3e enfant 10€ .

Inscriptions lors des permanences au foyer rural, les mardis et mercredis de 17 h 30 à 19 h à partir du mardi 17 janvier. Clôture des inscriptions mercredi 8 février. Se munir d'un justificatif de domicile et d'un certificat médical.

Pour plus de renseignements contacter Claude Bouygues, tél. 06 81 41 15 85 ou Laurent Veyrunes, tél. 06 85 76 95 94 (après 18 h). Attention le nombre de places est limité.

Nouvel atelier jeux de société. Il fonctionne à Courtoujours le premier dimanche du mois avec les groupes suivants : pitchouns (4 à 7 ans), juniors (8 à 12 ans) et les maxis (plus de 12 ans et adultes). Contact : 04 67 27 77 21 ;

foyerrural.maurin@ wanadoo.fr

 

Lattes Les Maurinois remportent le derby face à Villeneuve

Correspondant
10/01/2012, 06 h 00

Ce week-end, après une trêve des confiseurs courte mais réparatrice, seules deux équipes Maurinoises ont repris le chemin des terrains.

En déplacement chez le voisin Villeneuvois, à l'occasion d'un derby venteux mais toujours chaud sur la pelouse et dans les tribunes, les seniors devaient impérativement revenir avec un résultat positif, pour distancer un concurrent direct au classement.

Les coéquipiers d'Audric Pantin et Stéphane Marlot ont répondu présents et se sont imposés, à l'issue d'une rencontre disputée dans un excellent état d'esprit, par deux formations désireuses d'empocher les quatre points de la victoire. Le résultat nul et vierge à la pause reflétait le manque d'occasions à mettre au crédit des deux équipes. Dès la reprise, les Maurinois accéléraient enfin et parvenaient à inscrire trois buts en dix minutes, par Pierre-Jean Echard, Mehdi Galy et Jérémy Olivet. Le penalty concédé en toute fin de rencontre ne changeait rien et les noirs et blancs l'emportaient finalement 3 à 1.

Les U15, en déplacement à Clermont-l'Hérault pour le compte de la coupe de l'Hérault, l'ont emporté dans la douleur 5 à 4, grâce en particulier au quadruplé de leur buteur Geoffrey N'Guyen.

Ils se qualifient ainsi pour les huitièmes de finale.

Lattes La Boule maurinoise vise le championnat des clubs

Correspondant
25/12/2011, 06 h 00

C'est dans la salle des Chênes verts que s'est tenue l'assemblée générale de la Boule maurinoise. Une réunion présidée par Lucien Gauvin, en présence des représentants de la municipalité : Odile Vaucelle (adjointe au maire), Eliane Martin (conseillère municipale) et Régis Jouve (délégué aux sports). Le rapport moral fait état de 109 adhérents soit un nombre légèrement supérieur à celui de l'exercice passé. 2011 fut une année particulièrement riche tant sur le plan sportif que sur l'aspect festif. Après le rappel des moments de convivialité (galette des rois, repas du club, paella, méchoui) qui renforcent les liens d'amitié, Lucien Gauvin pouvait lister les différents événements boulistiques. Dans la longue énumération, on notera le très bon comportement au championnat de l'Hérault tête à tête de Charles Faneka et Elric Catouillard ainsi que celui de Gilbert Delseny, associé à Xavier Herrero en doublette. Les concours fédéraux ainsi que les concours organisés dans le cadre de la fête du quartier de Maurin ont connu un franc succès, ils seront reconduits en 2012, tout comme le tournoi de l'amitié. La Boule maurinoise participera également au championnat des clubs et s'alignera en coupe de France. A son tour, Christian Bonet présentait le bilan financier, attestant lui aussi de la bonne santé de la pétanque maurinoise. Roger Fache, quant à lui, précisait les modalités de renouvellement et le prix des licences : 30 et 20 pour les cartes de membre. Les membres du conseil d'administration ont élu un nouveau bureau composé comme suit. Président : Lucien Gauvin, présidents honoraires : Jean-Claude Artus, Gilbert Delseny. Vice-présidents : Jean-Marc Buono, Elric Catouillard. Trésorier : Christian Bonet. Secrétaire : Roger Fache. Adjoints : Jean-Michel Gonzalez et Xavier Herrero.

À l'issue des travaux de l'assemblée, un apéritif dînatoire attendait les participants, un karaoké suivait. L'occasion d'évoquer le prochain rendez-vous, celui de la galette des rois que l'on célébrera début janvier.

 

un-maurinois-au-canada.jpg

Lattes Le foyer de Maurin prépare le Téléthon

Midi Libre
15/11/2011, 06 h 00
La participation du groupe Modern'jazz.
La participation du groupe Modern'jazz. (© D.R)

Le foyer rural de Maurin a toujours pris une part importante dans l'organisation et le bon déroulement du Téléthon dans le quartier. Cette année encore, l'équipe des bénévoles ne dérogera pas à la règle. Elle a pour ambition clairement affichée de faire mieux encore qu'en 2010, à savoir 2 175 dans le seul village de Maurin. A cet effet, les membres de l'ensemble des ateliers du foyer rural se mobiliseront vendredi 2 décembre à 20 h 30, avec un seul objectif : être de plus en plus forts face à la maladie.

Au programme, une excellente soirée avec les ateliers modern'jazz, sévillane, orientale et country, l'atelier guitare et l'ensemble vocal. Une tombola dotée des lots offerts par les ateliers artistiques : peinture, poterie, émaux, vitrail, fusing, carton, patchwork et broderie.

Enfin, un karaoké renouvelé et amplifié suite au succès obtenu lors de l'édition 2010. Comme l'an dernier, le foyer versera 5 au Téléthon par chanson interprétée. Nouveauté 2011, en plus de la buvette, un buffet sera mis en place avec pizza, hotdog, sandwichs, crêpes, tartes, le tout au profit du Téléthon. Prix de l'entrée à la manifestation : 5 Pour conclure, dimanche 4 décembre à 14 h 30, les muscles se mettront au service du Téléthon avec une balade familiale en vélo organisée par la section VTT. Cette activité a été déplacée en début d'après-midi pour permettre aux enfants d'y participer.

Lattes Le foyer de Maurin prépare le Téléthon

Lattes Une fête des sorcières magique avec le foyer rural de Maurin

Midi Libre
02/11/2011, 06 h 00
Les petits sorciers captivés par Sylab, le magicien.
Les petits sorciers captivés par Sylab, le magicien. (© D.R)

Si Halloween ne semble plus guère faire recette, les responsables du foyer rural de Maurin se réjouissent, eux, d'avoir trouvé la formule magique avec leur fête des sorcières. Lancée il y a quelques années dans un contexte local, elle est devenue l'incontournable évènement des vacances scolaires de Toussaint. Une rencontre festive réunissant parents et enfants déguisés ou non autour d'un spectacle pour tous. Ils étaient plus de deux cents, lundi dans la grande salle des Arcades. Cette fois encore, le toujours plébiscité Sylab, le magicien aux cent tours et aux mille carambars, a réjoui grands et petits.

Musique et danses, pâtisseries et friandises ont accompagné cette manifestation parfaitement rodée et bien dans l'esprit des habitants du quartier à qui le foyer propose une activité chaque mois. C'est ainsi que l'on se retrouvera dans la salle des Arcades à 20 h 30, le soir de la Saint-Charles, le 4 novembre, pour déguster contes, châtaignes grillées et vin nouveau. Là encore, chacun des participants devrait y trouver son plaisir

Lattes Chiara Maccotta à la tête de la chorale du foyer de Maurin

Midi Libre
29/09/2011, 06 h 00
Chiara Maccotta.
Chiara Maccotta. (© D.R)

Jeudi, jour de répétition pour la chorale du foyer rural de Maurin, l'heure est aux joyeuses retrouvailles après deux mois de trêve estivale. Des choristes heureux de reprendre l'activité chant et tout émoustillés à l'idée de découvrir leur nouveau chef de chœur. Timothée Bonomo étant parti vers d'autres cieux, c'est Chiara Macotta qui prend sa place et récupère la clef des chants (photo). Un nouveau capitaine pour un bel équipage fort de trente choristes que Benoît Faure, le responsable de l'activité aimerait bien étoffer encore. Etudiante en musique, Chiara Macotta fait ses études à Marseille et Aix-en-Provence mais elle est à Montpellier depuis deux ans où elle a déjà fait ses preuves à la tête de différents chœurs. Côté études, elle compte obtenir un prix de direction de chœur l'an prochain et travaille cette année un prix de traverso (flûte traversière baroque). C'est d'ailleurs dans le répertoire baroque et la musique ancienne (XVIe) qu'elle pense puiser les œuvres proposées cette saison à Maurin. L'amour courtois devrait en être le fil conducteur

Guide des activités du foyer rural de Maurin pour la saison 2011-2012

Guide_Activités_2011_2012.pdf

 

MIDI-LIBRE du 28 août 2011

Lattes Le foyer rural de Maurin fait le plein d'audace à la rentrée

Midi Libre
28/08/2011, 06 h 00
Le carnaval, un grand moment d'allégresse, dans l'année.
Le carnaval, un grand moment d'allégresse, dans l'année. (© D.R)

Claude Bouygues, président du Foyer rural de Maurin, est déjà prêt pour la rentrée 2011-2012.

Que

lles sont les nouvelles à quelques jours de la reprise ?

Claude Bouygues : Tout d'abord, et si je suis reconduit dans mes fonctions lors de l'assemblée générale du 14 octobre, j'attaquerai ma treizième saison comme président du foyer rural Maurin, un sacré bail…

Mais je ne suis pas seul, heureusement, à œuvrer pour le bien de notre structure associative.

Quel bilan tirez-vous de la saison passée ?

Le nombre d'adhérents a été sensiblement égal à celui de la saison précédente avec 772 membres répartis en 39 activités sportives, culturelles et artistiques. Depuis maintenant trois saisons, l'équipe dirigeante du foyer s'est fixée comme objectif d'organiser au moins une manifestation par mois, pour animer notre village. Nous y réussissons assez bien.

À vous écouter, il se passe toujours quelque chose au foyer rural de Maurin…

En effet, au cours de la saison, nous avons également installé un défibrillateur dans chacune de nos deux salles d'activité, après une formation à leur utilisation. Notre groupe de patinage artistique à roulettes reste notre meilleure vitrine, avec

plusieurs titres de champion de France, trois qualifications aux championnats d'Europe et deux aux championnats du monde.

Quelles sont les nouveautés de la rentrée 2011-2012 ?

Nous reprenons l'anglais pour les enfants, sous une forme plutôt ludique. Une nouvelle activité sportive voit le jour : le ju-jitsu avec des créneaux horaires pour adultes et enfants. L'atelier meubles en carton, débuté en cours de saison dernière, est appelé à se développer dans la limite des places disponibles. Enfin, la sophrologie, cette technique de relaxation, devrait trouver de nombreux adeptes. Et puis, je ne désespère pas de pouvoir rapidement démarrer l'activité randonnée, mais je suis toujours à la recherche d'un animateur diplômé pour encadrer cette activité.

Entre Lattes et Maurin, comment vous situez-vous ?

Créé en 1965, le foyer est affilié à la Fédération française des foyers ruraux. Même si cette appellation peut paraître aujourd'hui totalement dépassée, elle est pour nous indispensable pour la sécurité et la gestion de nos adhérents. Ceux-ci comptent 87 % d'habitants de la commune dont 76 % sont des Maurinois. C'est donc bien une association au service et à l'écoute des habitants de Lattes. L'implication du foyer dans la vie de la commune est sans réserve et constante.

Quels sont vos prochains rendez-vous ?

Le 3 septembre au matin, place des Arcades, nous présenterons nos activités aux côtés des autres associations du quartier. De même, nous participerons à la Farandole des associations, dimanche 4 septembre à Lattes. Enfin, le vendredi 2 décembre, la soirée Téléthon de Maurin aura lieu à la salle des Arcades. Nous apportons également notre aide au Raid Méjean depuis sa création.

Auprès de mon arbre, je vivais heureux …

Midi Libre
12/08/2011, 06 h 00
 
Plusieurs générations avaient grandi auprès de ce cyprès.
Plusieurs générations avaient grandi auprès de ce cyprès. (© D.R)

À Maurin, sans vouloir parodier le célèbre vers de Victor Hugo, certains habitants ne sont pas loin de penser que "la scie passa si près que celui-ci tomba".

L'article consacré à "Yves Maccagno, l'homme qui remarque les arbres" (Midi Libre du 7 août) a ravivé le courroux des riverains. Motif de l'indignation, l'abattage d'un cyprès plus que bicentenaire sur le chantier des Serres. Bien plus de 200 ans selon l'estimation, après carottage, d'un spécialiste de l'inventaire forestier.

 

La section cyclo en roue libre le temps d'une soirée

Midi Libre
16/07/2011, 06 h 00
Fin de saison pour les cyclos du foyer rural Maurin.
Fin de saison pour les cyclos du foyer rural Maurin. (© D.R)

Dimanche dernier, Richard Baffie et Christian Cura, les deux responsables de la section cyclo du foyer rural de Maurin, ont organisé leur journée Fin de saison à Courtoujours.

Cette section, forte d'une vingtaine de participants dont une dame, fonctionne depuis maintenant cinq ans. Chaque mercredi et dimanche, ces valeureux sportifs ont à cœur de se retrouver pour entreprendre des sorties adaptées au niveau des participants. À noter cette année, la participation à la deuxième édition du Raid Méjean, d'une formation du foyer rural composée de Bruno Fauvage et de Christophe Segonds. Jean-Marc Godet, également membre de la section cyclo, a obtenu une brillante 11e place après près de 4 heures d'effort.

Dimanche donc, nos cyclistes avaient laissé leur machine au garage et convié femmes et enfants à participer à cette journée amicale regroupant plus de cinquante personnes. Au menu, paella le midi, grillades le soir et pétanque l'après-midi. Bref, une excellente journée au cours de laquelle convivialité et bonne humeur ont fait équipe. Une chose est certaine, après les vacances, nos sportifs seront de nouveau sur les pistes. Avis aux amateurs.

 

Voyage autour du monde à la maternelle la Castelle de Maurin

Midi Libre
09/07/2011, 06 h 00
Dépaysement garanti.
Dépaysement garanti. (© D.R)

L'an dernier, à l'occasion de leur fête d'école, les élèves de la maternelle de la Castelle à Maurin avaient fait le mur. Entendez, ils avaient décoré la palissade bordant la cour. Cette année, ils ont carrément décidé de faire le tour du monde le temps d'une soirée. Conviés à voyager 'around the world', les parents ne se sont pas fait prier et ils étaient nombreux à assister à ce spectacle de motricité, de danses et de chants, prolongement d'activités pédagogiques variées.

Inde et Indiens, ceux du Far-West, Chine et lampions, Écosse et fantômes ont donné lieu à d'élégantes prestations, les costumes ajoutant encore au dépaysement. Ce petit monde y ayant mis tout son cœur, les applaudissements furent nourris.

C'est autour d'un buffet bien de chez nous et largement approvisionné par les familles que s'est conclu cet excellent moment d'échange.

 

Quand les voisins font la fête
Midi Libre
15/06/2011, 06 h 00
Rencontre entre voisins du plan et de la rue des Yeuses.
Rencontre entre voisins du plan et de la rue des Yeuses. (© D.R)

Si tout prend racine à la Sainte-Catherine, il semblerait qu'à Lattes, la fête des voisins s'enracine elle aussi dans les quartiers.

Une occasion de se rencontrer ou de faire connaissance que n'ont pas boudé les habitants de plusieurs résidences de Port-Ariane. De l'intimité d'une entrée d'immeuble comme à la Villa Carthage, au grand déballage du Palais Raphaël qui vivait là sa 7e édition (des pros), toutes les formules sont gagnantes.

Plaisir des échanges mais aussi découverte des plats imaginés par les participants et que l'on partage dans la meilleure des ambiances, comme sur le port avec les membres de Port-Action. À Maurin, les riverains de la rue et du plan des Yeuses n'ont pas hésité à sortir tables et chaises pour plus de confort.

Aux Jardins de Plaisance où l'on prend goût à ces soirées entre amis, la mise en bouche, nems, samossas et rouleaux de printemps, était l'œuvre de la famille Gilquin. Il faisait beau partout ce vendredi-là et rien n'est venu refroidir les échanges. Plusieurs repas sont prévus dans les jours à venir dans d'autres quartiers lattois. Là aussi on cultivera cette nécessaire convivialité entre voisins.

 

Lattes Belle prestation des ateliers artistiques du foyer rural de Maurin

Midi Libre
05/06/2011, 06 h 00
Des réalisations de qualité au stand patchwork.
Des réalisations de qualité au stand patchwork. (© D.R)

Affluence des grands jours, vendredi, pour le vernissage de l'exposition des ateliers artistiques du foyer rural de Maurin.

Une salle des Arcades reflétant l'excellence du travail accompli tout au long de la présente saison. Des réalisations pouvant très bien faire office de cadeaux dans des domaines aussi variés que la poterie, les émaux sur cuivre, le vitrail, le patchwork, la peinture.

Bien sûr, les dernières propositions : broderie, meubles en carton et bricolage féminin ont attiré les regards de l'assistance et sans doute suscité des vocations pour la saison à venir. La chorale, dirigée par Christophe Bonomo, est venue agrémenter le vernissage qui s'est conclu autour du pot de l'amitié. Claude Bouygues, président du foyer, n'a pas manqué de rappeler les prochaines manifestations d'un mois de juin particulièrement riche.

Le 16 juin à 18 h, à Courtoujours, les enfants de l'atelier théâtre donneront un aperçu de leur talent.

Le 17 à 20 h, début de la fête de Maurin avec le traditionnel repas, place du Mail.

Le 22 juin à 20 h, au théâtre Jacques-Cœur, gala fin d'année de l'atelier modern'jazz.

Enfin, le 2 juillet à 20 h, gala de patinage à roulettes au palais des sports de Lattes.

Les 100 ans de vie et d'envie de Mamie Raymonde
Midi Libre
30/04/2011, 06 h 00
La centenaire bien entourée pour célébrer ce nouvel anniversaire.
La centenaire bien entourée pour célébrer ce nouvel anniversaire. (© D.R)

Née le 23 avril 1911 à Lésigny dans la Vienne, Raymonde Dutrait fêtait ses 100 ans ces jours-ci à Maurin dans la résidence de Rieucoulon.

Un lieu que l'alerte dame connaît bien pour y vivre depuis trente ans.

C'est d'ailleurs le 21 mai que l'on célébrera cet autre anniversaire, celui de la création de l'établissement par la commune. La vie est parfois un long fleuve tranquille, ce ne fut guère le cas pour cette dame, orpheline de père et de mère à l'âge de 8 ans.

S'ensuit une longue période chez 'les bonnes sœurs' où elle apprendra la broderie mais surtout la rébellion. Elle s'échappe définitivement de l'orphelinat à 18 ans et monte à Paris retrouver une tante.

C'est dans un ascenseur des Grands Magasins du Louvre (futur Printemps) qu'elle rencontre celui qu'elle épousera en 1933, Bernard, liftier comme elle. S'ensuit une vie d'abord faite de bonheur, un départ pour Madagascar, la naissance d'un fils Philippe en 1936. Au début de la guerre, Bernard s'engage et rejoint les forces spéciales à Londres.

Revenue en France Raymonde ne retrouvera son époux qu'à l'issue du conflit mondial. Devenu commissaire de police, Bernard est muté à Saïgon en Indochine, sa famille le suit. Sujet à de graves crises de paludisme, il sera rapatrié en France et mourra à 56 ans.

Suivront quelques années compliquées que le mariage de son fils, les naissances de petits-enfants viendront adoucir. Accueillie d'abord chez Philippe à Montpellier, elle choisira d'avoir son indépendance en s'installant dans son 'petit chez elle' à Rieucoulon.

De ses voyages, Mamie Raymonde a gardé le goût de l'aventure et de la liberté même si la broderie fait maintenant partie de son quotidien.

Rigolote mais un peu sourde, elle fait le bonheur de ses quatre arrières petites-filles heureuses de fêter les 100 printemps de vie et d'envie de cette mamie pas ordinaire.

 
 
Midi-Libre du 28 avril 2011

 
 
Les infos du foyer rural de Maurin
 
 
L'ensemble vocal de Maurin chante avec Pignan
Midi Libre
22/04/2011, 06 h 00
Les deux chœurs unis dans la bâtisse romane.
Les deux chœurs unis dans la bâtisse romane. (© D.R)

Récemment, l'ensemble vocal du foyer rural de Maurin avait rendez-vous dans la vieille église romane de Saint-Jean-de-Fos, pour un concert avec l'ensemble vocal El Eco de Pignan, dirigé par Natalie Fresson, avec au piano Lawrence Cazes.

Le concert débutait avec l'ensemble de Maurin, dirigé par Timothée Bonomo. Le groupe célébrait alors l'Europe des chemins de Compostelle. Suivaient Amazing Grace, sur un texte français et une harmonisation de Francis Gate Lumière, lumière. L'anglais était aussi au programme, avec Nobody knows the trouble qui donnait au quatuor de chanteurs (Benoît Faure, basse ; Monique Le Roux, soprano ; Jacques Boucher, ténor ; Dany Pellegrini, alto) l'occasion de montrer leur talent. Beethoven était aussi de la fête, avec une adaptation de l'opus 52 n° 7 Démons et merveilles.

Le programme d'El Eco était tout aussi riche et distrayant, avec le Gloria de Missa Gallica, le 2e mouvement d'une symphonie de Dvorak, Mozart à Lyon, sur le thème de la Petite musique de nuit.

Une prestation variée avec des compositions de Gilles Vigneault, Yannick Noah et l'immense succès d'André Hornez et Henri Betti C'est si bon.

Les deux ensembles étaient réunis pour conclure avec Le Canon de la paix dirigé par Natalie Fresson et La familglia dei Gobbon par Timothée Bonomo.

Les deux chorales recueillaient alors les applaudissements mérités du public avec qui fut partagé le pot de l'amitié à l'issue du concert

  

Lattes Maurin fait son carnaval

Midi Libre
19/04/2011, 06 h 00
Grands et petits, même plaisir pour ce jour de fête placé sous le signe du tigre.
Grands et petits, même plaisir pour ce jour de fête placé sous le signe du tigre. (© D.R)

En choisissant les signes du zodiaque comme thème de leur carnaval de printemps, les responsables du foyer rural de Maurin savaient pouvoir compter sur le ciel.

La suite leur donna raison car il fit très beau tout au long de l'après-midi de samedi avec un soleil ajoutant une note de gaité à la bonne humeur ambiante. Sur l'habituel parcours, le long cortège emmené et soutenu par les airs entraînants des deux musiques, la Piña Colada à la mode western et le Réveil cournonterralais façon peña, a défilé dans les rues du quartier. Au milieu de la foule costumée, les cinq chars, fruits d'un travail obscur, voyaient enfin la lumière. Juste récompense et satisfaction du travail accompli par tous les bénévoles du foyer fédérés autour de cette belle entreprise, faire vibrer le village une fois de plus. Non Carnaval n'est pas mort à Maurin ! Bien que brûlé à l'issue du défilé, tel le Phénix, il renaît chaque année plus beau et plus fort.

 
 
Édition du jeudi 14 avril 2011
  
Édition du mercredi 16 mars 2011
Les patineurs maurinois satisfaits de leur week-end breton

DR

 Les patineurs maurinois satisfaits de leur week-end breton


 



  A la veille du championnat de France 2011 organisé à Dinan (22), le début de saison des patineurs compétiteurs du foyer rural Maurin laissait déjà présager d'excellents résultats. Ce fut le cas, malgré un long déplaceme   nt de 15 h. Accompagnés du staff technique   et de leurs fidèles supporters, les sportifs maurinois étaient engagés dans deux catégories, le show petit groupe (neuf patineurs) et le show grand groupe (seize patineurs).

Le samedi soir, le show petit groupe présentait   Watch Me, une démonstration parfaitement mise en scène par Laurie Lefort, entraîneur chorégraphe de la section. Pour une première participation dans cette catégorie, une 6e place sur quatorze formations venait récompenser les patineurs maurinois avec, en plus, une qualification
pour les Internationaux d'Arnas (69), les 14 et 15 mai.

Le dimanche en début d'après-midi, le show grand groupe entrait en scène, avec   Cristal Factory. Malgré une brillante démonstration, toute en douceur, grâce et technicité, les représentants du foyer rural Maurin manquaient de peu la plus haute marche du podium. Un titre de vice-champion de France et un total de points dépassant les 110 leur ouvraient quand même les portes du championnat d'Europe prévu au Portugal.

Une fois encore, les patineurs maurinois, leurs entraîneurs et responsables ont fait preuve de grande compétence dans ce sport encore méconnu, qui se perfectionne au fil des ans à l'échelon national.

Et si Lattes accueillait les championnats de France de 2012 ? Le grand public pourrait alors apprécier ce sport de   glisse q   ui mérite une plus large audience.

C 06 66 42 02 80   Correspondant : 06 66 42 02 80    

Page de démarrage Ajouter aux Favoris Flux RSS
Bonne conjoncture astrale pour le carnaval de Maurin

DR

 

Lattes <balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre><balise_article_titre>

Date de dernière mise à jour : 06/02/2014